En gagnant 1-0 contre Empoli samedi, la Juventus avait placé le Napoli dos au mur, contraint de gagner encore pour suivre le rythme infernal des bianconeri (20 victoires et un match nul lors des 21 dernières journées). Mais Naples a cette fois craqué et il semble désormais que rien ne pourra empêcher la "Juve" d'aller chercher un cinquième scudetto consécutif. Tout a été de travers dimanche pour les joueurs de Maurizio Sarri, qui ont été rapidement menés sur un penalty concédé par Koulibaly et transformé par Bruno Fernandes (14e). Naples avait pourtant su réagir, grâce au 30e but de la saison d'Higuain sur une frappe violente du droit (1-1, 24e). Une minute plus tard, Gabriel, le gardien remplaçant de Pepe Reina, repoussait un deuxième penalty, très mal frappé par Fernandes. Mais celui-ci était décidément le grand homme de cette première période avec, juste avant la pause, un deuxième but somptueux, marqué d'un retourné après une sortie complètement manquée de Gabriel (45+1, 2-1). Le calvaire napolitain se poursuivit en deuxième période avec un troisième but pour l'équipe du Frioul, inscrit par l'ancien zèbre Français Cyril Théréau (3-1, 57e). Le pire était cependant à venir avec l'expulsion d'Higuain à un quart d'heure de la fin. Déjà averti pour un geste d'humeur à la 61e, l'Argentin recevait un deuxième carton jaune pour un coup sur Felipe. L'avant-centre piquait alors une énorme colère, dirigée contre l'arbitre Massimiliano Irrati, et il fallait plusieurs coéquipiers pour le calmer. une suspension de plusieurs journées n'est pas à exclure. L'autre grand choc de la journée se dispute à Rome, où le derby oppose la Lazio et la Roma. (Belga)

En gagnant 1-0 contre Empoli samedi, la Juventus avait placé le Napoli dos au mur, contraint de gagner encore pour suivre le rythme infernal des bianconeri (20 victoires et un match nul lors des 21 dernières journées). Mais Naples a cette fois craqué et il semble désormais que rien ne pourra empêcher la "Juve" d'aller chercher un cinquième scudetto consécutif. Tout a été de travers dimanche pour les joueurs de Maurizio Sarri, qui ont été rapidement menés sur un penalty concédé par Koulibaly et transformé par Bruno Fernandes (14e). Naples avait pourtant su réagir, grâce au 30e but de la saison d'Higuain sur une frappe violente du droit (1-1, 24e). Une minute plus tard, Gabriel, le gardien remplaçant de Pepe Reina, repoussait un deuxième penalty, très mal frappé par Fernandes. Mais celui-ci était décidément le grand homme de cette première période avec, juste avant la pause, un deuxième but somptueux, marqué d'un retourné après une sortie complètement manquée de Gabriel (45+1, 2-1). Le calvaire napolitain se poursuivit en deuxième période avec un troisième but pour l'équipe du Frioul, inscrit par l'ancien zèbre Français Cyril Théréau (3-1, 57e). Le pire était cependant à venir avec l'expulsion d'Higuain à un quart d'heure de la fin. Déjà averti pour un geste d'humeur à la 61e, l'Argentin recevait un deuxième carton jaune pour un coup sur Felipe. L'avant-centre piquait alors une énorme colère, dirigée contre l'arbitre Massimiliano Irrati, et il fallait plusieurs coéquipiers pour le calmer. une suspension de plusieurs journées n'est pas à exclure. L'autre grand choc de la journée se dispute à Rome, où le derby oppose la Lazio et la Roma. (Belga)