Le Brésilien Raffael, en conclusion d'une action conçue par Hazard et Lars Stindl, a ouvert le score pour Mönchengladbach à la 32e. Mais un penalty signalé par le VAR (hands de Christoph Kramer pour arrêter un tir de Yevhen Konoplyanka) a permis à Daniel Caligiuri d'égaliser pour Schalke juste avant la mi-temps (45+3). Un penalty (faute de Josuha Guilavogui) transformé par Bobby Wood à la 43e, a porté Hambourg aux commandes à Wolfsburg. Un centre du Japonais Tatsuya Ito, déjà décisif sur la phase du goal d'ouverture, a ensuite permis à Lewis Holtby de doubler le score de la tête à la 45e. Le Croate Josip Brekalo, sur coup-franc, a rendu un peu d'espoir à Wolfsburg à la 78e, jusqu'au 3e but visiteur signé Luca Waldschmidt à la 90e. Une victoire qui permet à Hambourg, 17e avec 28 points, de rêver aux barrages, voire même à mieux encore, si Mayence perd dimanche... (Belga)

Le Brésilien Raffael, en conclusion d'une action conçue par Hazard et Lars Stindl, a ouvert le score pour Mönchengladbach à la 32e. Mais un penalty signalé par le VAR (hands de Christoph Kramer pour arrêter un tir de Yevhen Konoplyanka) a permis à Daniel Caligiuri d'égaliser pour Schalke juste avant la mi-temps (45+3). Un penalty (faute de Josuha Guilavogui) transformé par Bobby Wood à la 43e, a porté Hambourg aux commandes à Wolfsburg. Un centre du Japonais Tatsuya Ito, déjà décisif sur la phase du goal d'ouverture, a ensuite permis à Lewis Holtby de doubler le score de la tête à la 45e. Le Croate Josip Brekalo, sur coup-franc, a rendu un peu d'espoir à Wolfsburg à la 78e, jusqu'au 3e but visiteur signé Luca Waldschmidt à la 90e. Une victoire qui permet à Hambourg, 17e avec 28 points, de rêver aux barrages, voire même à mieux encore, si Mayence perd dimanche... (Belga)