Belfius a reçu lundi l'information "totalement inattendue" de l'existence d'une clause dans l'actuel contrat de sponsoring liant légalement l'URBSFA à ING si cette dernière souhaite une prolongation de contrat. Le non-respect de cette clause serait sanctionné par une pénalité significative pour rupture de contrat, explique-t-elle. Le conseil d'administration de l'Union belge avait pourtant décidé le 28 septembre dernier de retenir la proposition de Belfius, fait remarquer la banque belge. Cette offre aurait pu représenter une réelle plus-value pour toute la communauté du football d'un point de vue de l'infrastructure, du digital et de l'élaboration d'un écosystème innovateur, argue-t-elle, assurant rester, malgré sa déception, un supporter inconditionnel de l'équipe nationale et du football belge. (Belga)

Belfius a reçu lundi l'information "totalement inattendue" de l'existence d'une clause dans l'actuel contrat de sponsoring liant légalement l'URBSFA à ING si cette dernière souhaite une prolongation de contrat. Le non-respect de cette clause serait sanctionné par une pénalité significative pour rupture de contrat, explique-t-elle. Le conseil d'administration de l'Union belge avait pourtant décidé le 28 septembre dernier de retenir la proposition de Belfius, fait remarquer la banque belge. Cette offre aurait pu représenter une réelle plus-value pour toute la communauté du football d'un point de vue de l'infrastructure, du digital et de l'élaboration d'un écosystème innovateur, argue-t-elle, assurant rester, malgré sa déception, un supporter inconditionnel de l'équipe nationale et du football belge. (Belga)