Raul Bravo est le nouveau défenseur du Beerschot AC. Non ce n'est pas une blague ou un homonyme, l'ex-compagnon de jeu de Beckam, Zizou ou Raul au Real Madrid portera les couleurs du Beerschot tout au long de la saison 2012-2013. Il a signé ce mardi un contrat d'un an. Les dirigeants anversois voient en lui un renfort d'expérience.

"Bravo est arrivé gratuitement", précise Chris van Puyvelde, directeur technique du Beerschot, à Het Nieuwsblad. "Un des membres du club a de bons contacts en Espagne, nous l'avons suivi et nous en sommes arrivés à une discussion. Il a passé les tests physiques et médicaux avant de parapher son contrat ce mardi. Nous le présenterons à la presse vendredi."

Le but de la manoeuvre est d'apporter de la solidité à une défense qui s'est montrée fébrile depuis le début du championnat. L'âge de la nouvelle recrue des Rats pose tout de même question. Chris van Puyvelde préfère voir les 31 balais de sa recrue comme un gage d'expérience. "OK, il a 31 ans, mais son niveau de jeu reste haut par rapport aux normes belges", a-t-il commenté dans les colonnes de HNB. "Avec Bravo, nous possédons un défenseur polyvalent qui peut jouer dans l'axe ou sur la gauche. Puis son énorme expérience sera une grande force pour nous."

Une Ligue des Champions et deux titres en Liga avec le Real Madrid C'est clair qu'avec une carrière comme la sienne, on peut parler d'une certaine expérience. Arrivé au Real Madrid à 20 ans, il intègre doucement le noyau A et évolue avec Zinédine Zidane, David Beckham ou encore Raul. Il jouera au total 77 rencontres sous la vareuse Merengue. Là-bas, il ouvrira son palmarès avec une Ligue des Champions et deux titres en Liga.

Barré par un certain Roberto Carlos, il décide de poursuivre sa carrière à l'Olympiakos, où il signe en 2007. En Grèce, il remporte 3 titres malgré un prêt à Numancia. L'an passé il retourne au Rayo Vallecano. Il ne joue que 7 rencontres et fait finalement ses bagages pour la Belgique et la périphérie anversoise. Entre temps, Bravo est appelé en équipe nationale espagnole à 14 reprises. Il disputera d'ailleurs l'Euro 2004 avec la Roja. Reste à voir si sa motivation et son niveau seront suffisants pour se relancer dans le petit championnat de Belgique. "Laissez-lui un peu de temps", conclut van Puyvelde.

Sportfootmagazine.be

Raul Bravo est le nouveau défenseur du Beerschot AC. Non ce n'est pas une blague ou un homonyme, l'ex-compagnon de jeu de Beckam, Zizou ou Raul au Real Madrid portera les couleurs du Beerschot tout au long de la saison 2012-2013. Il a signé ce mardi un contrat d'un an. Les dirigeants anversois voient en lui un renfort d'expérience. "Bravo est arrivé gratuitement", précise Chris van Puyvelde, directeur technique du Beerschot, à Het Nieuwsblad. "Un des membres du club a de bons contacts en Espagne, nous l'avons suivi et nous en sommes arrivés à une discussion. Il a passé les tests physiques et médicaux avant de parapher son contrat ce mardi. Nous le présenterons à la presse vendredi." Le but de la manoeuvre est d'apporter de la solidité à une défense qui s'est montrée fébrile depuis le début du championnat. L'âge de la nouvelle recrue des Rats pose tout de même question. Chris van Puyvelde préfère voir les 31 balais de sa recrue comme un gage d'expérience. "OK, il a 31 ans, mais son niveau de jeu reste haut par rapport aux normes belges", a-t-il commenté dans les colonnes de HNB. "Avec Bravo, nous possédons un défenseur polyvalent qui peut jouer dans l'axe ou sur la gauche. Puis son énorme expérience sera une grande force pour nous." Une Ligue des Champions et deux titres en Liga avec le Real Madrid C'est clair qu'avec une carrière comme la sienne, on peut parler d'une certaine expérience. Arrivé au Real Madrid à 20 ans, il intègre doucement le noyau A et évolue avec Zinédine Zidane, David Beckham ou encore Raul. Il jouera au total 77 rencontres sous la vareuse Merengue. Là-bas, il ouvrira son palmarès avec une Ligue des Champions et deux titres en Liga. Barré par un certain Roberto Carlos, il décide de poursuivre sa carrière à l'Olympiakos, où il signe en 2007. En Grèce, il remporte 3 titres malgré un prêt à Numancia. L'an passé il retourne au Rayo Vallecano. Il ne joue que 7 rencontres et fait finalement ses bagages pour la Belgique et la périphérie anversoise. Entre temps, Bravo est appelé en équipe nationale espagnole à 14 reprises. Il disputera d'ailleurs l'Euro 2004 avec la Roja. Reste à voir si sa motivation et son niveau seront suffisants pour se relancer dans le petit championnat de Belgique. "Laissez-lui un peu de temps", conclut van Puyvelde. Sportfootmagazine.be