"Le premier pas est franchi, mais c'est loin d'être fini, il nous reste deux victoires à décrocher", a réagi Sébastien Dockier à l'interview. "Nous avons souffert dans le troisième quart-temps, mais j'ai eu l'impression que l'on a pris doucement l'ascendant en fin de match grâce à notre physique." Menés 0-1 dans le premier quart-temps, les Lions ont pris à leur compte toute la période précédant la mi-temps pour revenir au score. "On s'est rassemblé après le but encaissé et nous nous sommes dit que l'on était assez forts pour renverser la situation", a expliqué Nicolas De Kerpel. "Au briefing d'avant-match, on s'était dit que peu importe les circonstances, on continuerait à jouer notre jeu. C'est ce que l'on a fait tout le restant de la partie", selon le médian anversois. "Effectivement, on est resté calme lorsque l'on a encaissé en début de match parce que l'on sentait que nous avions le contrôle sur le match", confirme Alexander Hendrickx, premier Red Lion à scorer jeudi. Celui-ci, avec 5 buts à son actif (tous sur pc), monte au 2e rang des buteurs du tournoi. "Nous avons joué avec beaucoup de maturité sans jamais paniquer. Après avoir égalisé quelques espaces se sont ouverts et nous avons dominé la rencontre, mais ils ont pu compter sur un excellent gardien qui les a gardé dans la partie", selon Hendrickx, qui tempère le manque de réussite lors des 9 pc obtenus. "Ils ont un excellent premier sorteur, qui a stoppé ou dévié la balle sur quatre ou cinq tentatives. On a tenté une phase en combinaison sur la gauche mais là aussi on a échoué, mais le principal n'est pas là. Ce qui compte c'est d'être en demi-finales", ponctue l'Anversois, qui évolue sous les couleurs du club néerlandais de Pinoke. (Belga)

"Le premier pas est franchi, mais c'est loin d'être fini, il nous reste deux victoires à décrocher", a réagi Sébastien Dockier à l'interview. "Nous avons souffert dans le troisième quart-temps, mais j'ai eu l'impression que l'on a pris doucement l'ascendant en fin de match grâce à notre physique." Menés 0-1 dans le premier quart-temps, les Lions ont pris à leur compte toute la période précédant la mi-temps pour revenir au score. "On s'est rassemblé après le but encaissé et nous nous sommes dit que l'on était assez forts pour renverser la situation", a expliqué Nicolas De Kerpel. "Au briefing d'avant-match, on s'était dit que peu importe les circonstances, on continuerait à jouer notre jeu. C'est ce que l'on a fait tout le restant de la partie", selon le médian anversois. "Effectivement, on est resté calme lorsque l'on a encaissé en début de match parce que l'on sentait que nous avions le contrôle sur le match", confirme Alexander Hendrickx, premier Red Lion à scorer jeudi. Celui-ci, avec 5 buts à son actif (tous sur pc), monte au 2e rang des buteurs du tournoi. "Nous avons joué avec beaucoup de maturité sans jamais paniquer. Après avoir égalisé quelques espaces se sont ouverts et nous avons dominé la rencontre, mais ils ont pu compter sur un excellent gardien qui les a gardé dans la partie", selon Hendrickx, qui tempère le manque de réussite lors des 9 pc obtenus. "Ils ont un excellent premier sorteur, qui a stoppé ou dévié la balle sur quatre ou cinq tentatives. On a tenté une phase en combinaison sur la gauche mais là aussi on a échoué, mais le principal n'est pas là. Ce qui compte c'est d'être en demi-finales", ponctue l'Anversois, qui évolue sous les couleurs du club néerlandais de Pinoke. (Belga)