Daniel Devos, journaliste : 0-2 pour Chelsea

Depuis l'arrivée de Di Matteo, l'équipe qui n'en avait pas touché une depuis le début de la saison a retrouvé son allant et n'arrête plus de gagner. Le renversement de situation contre Naples fut spectaculaire, l'invincible armada du FC Barcelone a été écartée et ce n'est pas le fait de devoir affronter le Bayern à l'Allianz Arena qui va effrayer les Blues.

Stéphane vande Velde, journaliste : 2-0 pour le Bayern

Si on se base sur le jeu, le Bayern devrait émerger, regorgeant de davantage de talent que Chelsea. Cependant, alors qu'une génération s'efface du côté londonien, elle voudra décrocher le seul titre qui lui manque. Si l'envie prend le pas sur le talent, Chelsea a une chance...

Nicolas Ribaudo, journaliste : 0-1 pour Chelsea

Les remplaçants de Chelsea vont être encore plus mordants que les titulaires. Ils seront plus sensibles au discours de Roberto Di Matteo qui sent que, même en cas de victoire, il n'a pas beaucoup de chances d'être prolongé.

Et puis, les équipes qui ont éliminé Barcelone en demi-finales ont pris l'habitude de gagner. L'Inter en 2010 et avant cela, en 2008, Manchester United aux tirs au but contre Chelsea. Cette fois, John Terry ne glissera pas.

Jules Monnier, journaliste : 2-0 pour le Bayern Je vois le Bayern s'imposer dans son stade. La formation de Jupp Heynckes me semble plus compétitive. Son trio offensif Robben-Ribéry-Gomez peut faire très mal et j'ai l'impression les suspensions de Badstuber, Alaba et Luiz Gustavo porteront moins préjudice aux Bavarois que celles de Terry, Ramires, Raul Meireles et Ivanovic côté anglais.

Thomas Bricmont, journaliste : 2-0 pour le Bayern

L'avantage du terrain, de multiples et importantes défections chez les Blues ; Ramires étant la clef du milieu de terrain, et un trident offensif (Ribéry, Gomez, Robben) incomparable en Europe font du Bayern mon grand favori. Le Chelsea de Di Matteo ne devrait pas proposer beaucoup de jeu mais bien miser sur les contres. Reste que si les Blues ont réussi à contenir Barcelone, je ne les vois pas rééditer l'exploit.

Anthony Planus, journaliste : 3-1 pour le Bayern

A mon sens, les Bavarois vont s'imposer dans leur Allianz Arena. Cette équipe a tout pour être sacrée championne d'Europe : technique, puissance, expérience, confiance, etc. Le trio Robben-Ribéry-Gomez me semble en mesure de faire sauter le verrou défensif anglais qui a posé tant de problèmes au Barça. Et rayon défense, les absences ne devraient pas être trop préjudiciables pour les Munichois.

Cependant, je vois bien les Londoniens inscrire un but sur contre-attaque. Les 'vieux' Blues ne tomberont pas sans combattre.

Sportfootmagazine.be

Daniel Devos, journaliste : 0-2 pour Chelsea Depuis l'arrivée de Di Matteo, l'équipe qui n'en avait pas touché une depuis le début de la saison a retrouvé son allant et n'arrête plus de gagner. Le renversement de situation contre Naples fut spectaculaire, l'invincible armada du FC Barcelone a été écartée et ce n'est pas le fait de devoir affronter le Bayern à l'Allianz Arena qui va effrayer les Blues. Stéphane vande Velde, journaliste : 2-0 pour le Bayern Si on se base sur le jeu, le Bayern devrait émerger, regorgeant de davantage de talent que Chelsea. Cependant, alors qu'une génération s'efface du côté londonien, elle voudra décrocher le seul titre qui lui manque. Si l'envie prend le pas sur le talent, Chelsea a une chance... Nicolas Ribaudo, journaliste : 0-1 pour Chelsea Les remplaçants de Chelsea vont être encore plus mordants que les titulaires. Ils seront plus sensibles au discours de Roberto Di Matteo qui sent que, même en cas de victoire, il n'a pas beaucoup de chances d'être prolongé. Et puis, les équipes qui ont éliminé Barcelone en demi-finales ont pris l'habitude de gagner. L'Inter en 2010 et avant cela, en 2008, Manchester United aux tirs au but contre Chelsea. Cette fois, John Terry ne glissera pas. Jules Monnier, journaliste : 2-0 pour le Bayern Je vois le Bayern s'imposer dans son stade. La formation de Jupp Heynckes me semble plus compétitive. Son trio offensif Robben-Ribéry-Gomez peut faire très mal et j'ai l'impression les suspensions de Badstuber, Alaba et Luiz Gustavo porteront moins préjudice aux Bavarois que celles de Terry, Ramires, Raul Meireles et Ivanovic côté anglais. Thomas Bricmont, journaliste : 2-0 pour le Bayern L'avantage du terrain, de multiples et importantes défections chez les Blues ; Ramires étant la clef du milieu de terrain, et un trident offensif (Ribéry, Gomez, Robben) incomparable en Europe font du Bayern mon grand favori. Le Chelsea de Di Matteo ne devrait pas proposer beaucoup de jeu mais bien miser sur les contres. Reste que si les Blues ont réussi à contenir Barcelone, je ne les vois pas rééditer l'exploit. Anthony Planus, journaliste : 3-1 pour le Bayern A mon sens, les Bavarois vont s'imposer dans leur Allianz Arena. Cette équipe a tout pour être sacrée championne d'Europe : technique, puissance, expérience, confiance, etc. Le trio Robben-Ribéry-Gomez me semble en mesure de faire sauter le verrou défensif anglais qui a posé tant de problèmes au Barça. Et rayon défense, les absences ne devraient pas être trop préjudiciables pour les Munichois. Cependant, je vois bien les Londoniens inscrire un but sur contre-attaque. Les 'vieux' Blues ne tomberont pas sans combattre.Sportfootmagazine.be