Comme contre l'Allemagne, les joueurs d'Alexandre De Chaffoy ont mal entamé la rencontre. Ils ont été menés 0-2 après 8 minutes de jeu sur des buts de Jochem Bakker (1re) et Boris Burkhardt (8e), mais purent cette fois réagir efficacement. Immédiatement Philippe Simar redonna l'espoir (8e), avant que Jérôme Truyens n'égalise d'une belle reprise de volée à plat (10e). Peu aidé par l'arbitrage dans le 2e quart-temps, la Belgique concéda plusieurs pc consécutifs. Nicki Leijs convertit le sien (13e, pc), mais Tom Degroote, en montant sur l'aile gauche, trompa toute la défense adverse pour rétablir l'égalité peu avant la mi-temps (19e, 3-3). Les Belges dominèrent les débats dans le 3e quart mais sans pouvoir concrétiser leurs nombreuses occasions et furent surpris par Burkhardt en fin de période (34e). Devenant de plus en plus nerveux au fil des dernières minutes, les Lions encaissèrent encore deux autres goals dans le dernier quart des oeuvres de Burkhardt (34e, pc) et Leijs (35e, pc) pour être menés de 3 buts d'écart. Les dernières réalisations de part et d'autre de Philippe Simar (38e) et Max Sweering (40e) ne changèrent plus rien. Une victoire de l'Allemagne dans le match à suivre contre la République tchèque (FIH-3) éliminerait définitivement leurs adversaires et la Belgique du dernier carré. Les Tchèques, battus 6-2 par les Néérlandais vendredi en ouverture du groupe B, seront les derniers opposants de la Belgique samedi matin (11h30) en phase de groupes. Le résultat de cette rencontre devrait ainsi être conservé dans le cadre de la lutte de la poule C pour éviter la relégation, à laquelle l'Ukraine (FIH-19), dernière du groupe A après deux rencontres est assurée de participer. Si les Pays-Bas et l'Allemagne s'érigent comme les futurs demi-finalistes du groupe B, l'Autriche, championne du monde et tenante du titre, est quant à elle déjà certaine de les rejoindre grâce à sa 1re place avec le maximum de points dans la poule A. Pologne (FIH-5) et Russie (FIH-6) se disputeront samedi le dernier ticket pour le dernier carré. (Belga)

Comme contre l'Allemagne, les joueurs d'Alexandre De Chaffoy ont mal entamé la rencontre. Ils ont été menés 0-2 après 8 minutes de jeu sur des buts de Jochem Bakker (1re) et Boris Burkhardt (8e), mais purent cette fois réagir efficacement. Immédiatement Philippe Simar redonna l'espoir (8e), avant que Jérôme Truyens n'égalise d'une belle reprise de volée à plat (10e). Peu aidé par l'arbitrage dans le 2e quart-temps, la Belgique concéda plusieurs pc consécutifs. Nicki Leijs convertit le sien (13e, pc), mais Tom Degroote, en montant sur l'aile gauche, trompa toute la défense adverse pour rétablir l'égalité peu avant la mi-temps (19e, 3-3). Les Belges dominèrent les débats dans le 3e quart mais sans pouvoir concrétiser leurs nombreuses occasions et furent surpris par Burkhardt en fin de période (34e). Devenant de plus en plus nerveux au fil des dernières minutes, les Lions encaissèrent encore deux autres goals dans le dernier quart des oeuvres de Burkhardt (34e, pc) et Leijs (35e, pc) pour être menés de 3 buts d'écart. Les dernières réalisations de part et d'autre de Philippe Simar (38e) et Max Sweering (40e) ne changèrent plus rien. Une victoire de l'Allemagne dans le match à suivre contre la République tchèque (FIH-3) éliminerait définitivement leurs adversaires et la Belgique du dernier carré. Les Tchèques, battus 6-2 par les Néérlandais vendredi en ouverture du groupe B, seront les derniers opposants de la Belgique samedi matin (11h30) en phase de groupes. Le résultat de cette rencontre devrait ainsi être conservé dans le cadre de la lutte de la poule C pour éviter la relégation, à laquelle l'Ukraine (FIH-19), dernière du groupe A après deux rencontres est assurée de participer. Si les Pays-Bas et l'Allemagne s'érigent comme les futurs demi-finalistes du groupe B, l'Autriche, championne du monde et tenante du titre, est quant à elle déjà certaine de les rejoindre grâce à sa 1re place avec le maximum de points dans la poule A. Pologne (FIH-5) et Russie (FIH-6) se disputeront samedi le dernier ticket pour le dernier carré. (Belga)