Privé de Renaud Emond, Selim Amallah et Kostas Laifis (blessés) et de Niels Nkounkou (suspendu), Luka Elsner a fait confiance à Damjan Pavlovic, Moussa Sissako, Gojko Cimirot et Abdoul Tapsoba et a relégué Nathan Ngoy, Samuel Bastien et Aron Donnum sur le banc. A Gand, Hein Vanhaezebrouck, qui devait se passer de Matisse Samoise et de Julien de Sart suspendus, a titularisé Bruno Godeau et Nurio et a écarté Jordan Torunarigha. Soutenus par leurs fans, qui ont lancé des pétards à l'extérieur du stade, les Rouches se sont portés dans le camp adverse. La première intervention énergique a toutefois été pour Arnaud Bodart, qui a anticipé sur un ballon d'Odidja dans le dos de la défense pour Tissoudali (7e).

Petit à petit, La Gantoise a repoussé le Standard et l'a empêché de servir son duo offensif Tapsoba-Denis Dragus aligné pour la première fois. Comme la bataille se déroulait au milieu du terrain, les occasions se faisaient attendre bien qu'un but de Tissoudali ait été annulé par le VAR pour hors-jeu préalable (24e). Si les Buffalos ont confirmé leur ardeur, les Liégeois se sont montrés dangereux sur un envoi de Nicolas Raskin dévié par Michael Ngadeu (38e). Tapsoba a alors vu Odjidja, qui a appuyé fermement sur la jambe, se faire exclure par Jonathan Lardot à la suite de l'intervention du VAR (45e+1).

Pour rééquilibrer son équipe, Vanhaezebrouck a effectué un triple changement à la mi-temps avec Andrew Hjulsager, Torunarigha et Roman Bezus en relais de Nurio, Godeau et Elisha Owusu (46e). En supériorité numérique, le Standard a tenté de recroqueviller La Gantoise contre son but mais le nombre d'occasions limité a incité Elsner à remplacer Tapsoba et Pavlovic par Donnum et Bastien (63e). Si le Standard a gagné en verticalité, sa défense s'est fait piéger sur la première action dangereuse adverse et a été heureuse de voir le but de Torunarigha annulé pour hors-jeu du joueur allemand (72e). Après avoir sorti un superbe arrêt de sa manche sur un coup franc de Sven Kums (81e), Bodart a laissé échapper un tir de Hjulsager dans les pieds de Tissoudali (88e, 0-1). L'international marocain a encore rendu plus catastrophique le bilan du Standard à Sclessin: 11 sur 42.

Privé de Renaud Emond, Selim Amallah et Kostas Laifis (blessés) et de Niels Nkounkou (suspendu), Luka Elsner a fait confiance à Damjan Pavlovic, Moussa Sissako, Gojko Cimirot et Abdoul Tapsoba et a relégué Nathan Ngoy, Samuel Bastien et Aron Donnum sur le banc. A Gand, Hein Vanhaezebrouck, qui devait se passer de Matisse Samoise et de Julien de Sart suspendus, a titularisé Bruno Godeau et Nurio et a écarté Jordan Torunarigha. Soutenus par leurs fans, qui ont lancé des pétards à l'extérieur du stade, les Rouches se sont portés dans le camp adverse. La première intervention énergique a toutefois été pour Arnaud Bodart, qui a anticipé sur un ballon d'Odidja dans le dos de la défense pour Tissoudali (7e). Petit à petit, La Gantoise a repoussé le Standard et l'a empêché de servir son duo offensif Tapsoba-Denis Dragus aligné pour la première fois. Comme la bataille se déroulait au milieu du terrain, les occasions se faisaient attendre bien qu'un but de Tissoudali ait été annulé par le VAR pour hors-jeu préalable (24e). Si les Buffalos ont confirmé leur ardeur, les Liégeois se sont montrés dangereux sur un envoi de Nicolas Raskin dévié par Michael Ngadeu (38e). Tapsoba a alors vu Odjidja, qui a appuyé fermement sur la jambe, se faire exclure par Jonathan Lardot à la suite de l'intervention du VAR (45e+1). Pour rééquilibrer son équipe, Vanhaezebrouck a effectué un triple changement à la mi-temps avec Andrew Hjulsager, Torunarigha et Roman Bezus en relais de Nurio, Godeau et Elisha Owusu (46e). En supériorité numérique, le Standard a tenté de recroqueviller La Gantoise contre son but mais le nombre d'occasions limité a incité Elsner à remplacer Tapsoba et Pavlovic par Donnum et Bastien (63e). Si le Standard a gagné en verticalité, sa défense s'est fait piéger sur la première action dangereuse adverse et a été heureuse de voir le but de Torunarigha annulé pour hors-jeu du joueur allemand (72e). Après avoir sorti un superbe arrêt de sa manche sur un coup franc de Sven Kums (81e), Bodart a laissé échapper un tir de Hjulsager dans les pieds de Tissoudali (88e, 0-1). L'international marocain a encore rendu plus catastrophique le bilan du Standard à Sclessin: 11 sur 42.