Les Belges ont perdu de peu (17-16) leur premier match de la journée contre la Lituanie (N.7). Ils s'offraient ensuite une victoire de prestige 20-16 face aux États-Unis (N.2), champions du monde. Cela ne suffisait cependant pas : Lituanie, États-Unis et Belgique terminent avec le même nombre de victoires, trois, mais le nombre de points inscrits tourne à l'avantage des Lituaniens et des Américains (tous les deux 80 contre 77 pour la Belgique). Les Belges échouent ainsi à la troisième place. Jeudi, le quatuor belge avait remporté ses deux matchs, 22-14 contre la Corée du Sud (N.15) et 13-19 face au Kazakhstan (N.19). Les deux premiers de chaque groupe avancent en quarts de finale. Seuls les trois premiers du TQO décrochent leur ticket pour Tokyo. Une seconde chance de qualification se présentera lors d'un autre TQO, le FIBA 3x3 Universal organisé à Debrecen (Hongrie) du 4 au 6 juin. Là, le vainqueur décrochera le dernier ticket qualificatif. (Belga)

Les Belges ont perdu de peu (17-16) leur premier match de la journée contre la Lituanie (N.7). Ils s'offraient ensuite une victoire de prestige 20-16 face aux États-Unis (N.2), champions du monde. Cela ne suffisait cependant pas : Lituanie, États-Unis et Belgique terminent avec le même nombre de victoires, trois, mais le nombre de points inscrits tourne à l'avantage des Lituaniens et des Américains (tous les deux 80 contre 77 pour la Belgique). Les Belges échouent ainsi à la troisième place. Jeudi, le quatuor belge avait remporté ses deux matchs, 22-14 contre la Corée du Sud (N.15) et 13-19 face au Kazakhstan (N.19). Les deux premiers de chaque groupe avancent en quarts de finale. Seuls les trois premiers du TQO décrochent leur ticket pour Tokyo. Une seconde chance de qualification se présentera lors d'un autre TQO, le FIBA 3x3 Universal organisé à Debrecen (Hongrie) du 4 au 6 juin. Là, le vainqueur décrochera le dernier ticket qualificatif. (Belga)