Ann Wauters a avoué avoir reçu une belle proposition de Galatasaray, qualifié dans l'autre groupe pour les quarts de finale de l'Euroligue. "J'ai été surprise du contact, mais j'ai commencé à réfléchir. J'ai 35 ans. La fin de ma carrière approche. Si une opportunité comme ça arrive, il faut la prendre, pour le challenge sportif. Mais la priorité est et reste Castors Braine. Et avec le résultat d'hier (victoire contre Bourges), nous avons encore une chance de nous qualifier pour l'Eurocoupe, je ne voulais pas laisser tomber l'équipe. On repousse donc tout à la semaine prochaine avec Galatasaray. On va essayer d'aller chercher cette qualification à Orenburg. C'est ma priorité. S'il n'y a plus l'Euroligue et pas d'Eurocoupe pour Braine, alors il y a un autre challenge pour moi, dans un championnat turc, différent de celui en Belgique. Braine a les qualités et les capacités de renouveler le doublé Coupe - Championnat, même sans moi. Elle n'ont pas forcément besoin de ma présence sur le terrain. Je remercie le président, parce qu'il a compris ma situation. Il y a du respect. Et ce sont de bonnes bases de travailler sur le long terme". Castors Braine s'est imposé 63-55 face aux Françaises de Bourges mercredi soir conservant ainsi une chance d'être reversé en Eurocoupe. Les Brainoises peuvent en effet encore terminer 6e de leur groupe B en cas de victoire à Orenburg, Russie, mercredi prochain et de défaite de Bourges contre les Espagnoles de Gérone. Les quatre premiers de chacun des deux groupes sont qualifiés pour les quarts de finale de l'Euroligue. Les 5es et 6es sont reversés en Eurocoupe au stade des quarts de finale. Jacques Platieau, le président de Castors Braine, a confirmé que, quoiqu'il arrive, Ann Wauters serait à Castors Braine pour la saison 2016/2017. Le club brainois a confirmé aussi, avec ou sans le départ d'Ann Wauters, l'arrivée immédiate de Laurence Van Malderen (34 ans, 1m94), l'intérieure bruxelloise de Namur. (Belga)

Ann Wauters a avoué avoir reçu une belle proposition de Galatasaray, qualifié dans l'autre groupe pour les quarts de finale de l'Euroligue. "J'ai été surprise du contact, mais j'ai commencé à réfléchir. J'ai 35 ans. La fin de ma carrière approche. Si une opportunité comme ça arrive, il faut la prendre, pour le challenge sportif. Mais la priorité est et reste Castors Braine. Et avec le résultat d'hier (victoire contre Bourges), nous avons encore une chance de nous qualifier pour l'Eurocoupe, je ne voulais pas laisser tomber l'équipe. On repousse donc tout à la semaine prochaine avec Galatasaray. On va essayer d'aller chercher cette qualification à Orenburg. C'est ma priorité. S'il n'y a plus l'Euroligue et pas d'Eurocoupe pour Braine, alors il y a un autre challenge pour moi, dans un championnat turc, différent de celui en Belgique. Braine a les qualités et les capacités de renouveler le doublé Coupe - Championnat, même sans moi. Elle n'ont pas forcément besoin de ma présence sur le terrain. Je remercie le président, parce qu'il a compris ma situation. Il y a du respect. Et ce sont de bonnes bases de travailler sur le long terme". Castors Braine s'est imposé 63-55 face aux Françaises de Bourges mercredi soir conservant ainsi une chance d'être reversé en Eurocoupe. Les Brainoises peuvent en effet encore terminer 6e de leur groupe B en cas de victoire à Orenburg, Russie, mercredi prochain et de défaite de Bourges contre les Espagnoles de Gérone. Les quatre premiers de chacun des deux groupes sont qualifiés pour les quarts de finale de l'Euroligue. Les 5es et 6es sont reversés en Eurocoupe au stade des quarts de finale. Jacques Platieau, le président de Castors Braine, a confirmé que, quoiqu'il arrive, Ann Wauters serait à Castors Braine pour la saison 2016/2017. Le club brainois a confirmé aussi, avec ou sans le départ d'Ann Wauters, l'arrivée immédiate de Laurence Van Malderen (34 ans, 1m94), l'intérieure bruxelloise de Namur. (Belga)