Sous une nouvelle appellation rejoignant celui des garçons de l'ASVEL, aussi propriété de Tony Parker, LDCL ASVEL féminin s'est imposé contre les Berruyères victorieuses depuis 2014 (sauf en 2016), date de la première édition de cette Supercoupe de France. Julie Allemand, la meneuse liégeoise de Lyon, a distribué 7 assists et pris 3 rebonds (pour 2 points inscrit) en 28 minutes de jeu. La rencontre se disputait dans le cadre de l'Open, le week-end d'ouverture du championnat de France à Paris, qui a vu plus tôt dans la journée la défaite de Nantes face à Saint-Amand Hainaut. Malgré les 13 points, 5 assists et 8 fautes provoquées par Antonia Delaere en 41 minutes de jeu, les Nantaises se sont inclinées, après prolongation 82 à 73. L'arrière des Belgian Cats, 25 ans, dispute sa première saison à l'étranger. Dimanche, Laure Resimont, 21 ans, est dans le même cas avec Tarbes contre Landerneau. Quatre Belges sont présentes cette saison en Ligue française, Kim Mestdagh n'était cependant pas là avec son club de Charleville (dominé 71-58 par Basket Landes samedi). Et pour cause, l'ailière flandrienne est aux Etats-Unis en WNBA avec Washington qui joue la 3e manche de la finale dimanche à Connecticut (1-1). (Belga)