Julie Allemand, 22 ans, dispute sa deuxième saison dans le championnat de France et a poursuivi sur la lancée de sa Coupe du monde avec les Belgian Cats en septembre à Tenerife. Révélation du Mondial où la Belgique a pris la 4e place et où Julie Allemand a terminé meilleure passeuse (8,2 assists de moyenne par match), la basketteuse belge a explosé en France contribuant largement au succès de son club, Lyon ASVEL, présidé par Tony Parker. Les Lyonnaises ont terminé à la première place de la Ligue féminine en saison régulière et joueront jeudi pour le titre de champion de France face à Montpellier. Les deux équipes en sont à deux victoires partout en finale des playoffs. La cinquième manche sera décisive. Julie Allemand affiche cette saison une moyenne de 11 points, 6,5 assists (pour à peine deux ballons perdus par rencontre) et 3,8 rebonds de moyenne par match. Elle est créditée de la meilleure évaluation du championnat. La Française Helena Ciak, l'intérieure de Montpellier, a été désignée MVP. Un autre Française, Marine Johannes (arrière/Bourges), l'intérieure ivorienne Kariata Diaby (Landerneau) et l'ailière américaine Haley Peters (Charleville-Mézières) complètent le cinq majeur. Le coach de l'année est l'entraîneur de Lyon ASVEL, Valéry Demory. (Belga)