L'icône du basket féminin belge l'a annoncé vendredi soir via un tweet. "Ceci n'est pas un poisson d'avril! Fière et heureuse de pouvoir dire que je ferai partie cet été des Los Angeles Sparks." La dernière saison de Wauters aux States date de 2012 à Seattle Storm. Elle avait ensuite rejoint Villeneuve d'Ascq, avec qui elle s'adjugeait l'EuroCup en finale contre Castors Braine, le seul trophée manquant à son palmarès. La saison dernière, Wauters surprenait déjà en revenant en Belgique à Braine pour jouer l'Euroligue, avant d'aussitôt quitter le club brabançon une fois son élimination européenne actée pour poser ses valises à Galatasaray. Dans la foulée elle annonçait son retour en équipe nationale, et maintenant la WNBA. A Los Angeles, elle retrouve Brian Agler, qui fut son coach lors de sa dernière saison avec Seattle Storm. Jusqu'à présent, Wauters a disputé 199 matches de WNBA avec une moyenne de 10,8 points et 5,5 rebond par match en 26.1 minutes de jeu. Avec Emma Meesseman à Washington Mystics, ce sont ainsi deux joueuses belges qui évolueront cet été en WNBA. (Belga)

L'icône du basket féminin belge l'a annoncé vendredi soir via un tweet. "Ceci n'est pas un poisson d'avril! Fière et heureuse de pouvoir dire que je ferai partie cet été des Los Angeles Sparks." La dernière saison de Wauters aux States date de 2012 à Seattle Storm. Elle avait ensuite rejoint Villeneuve d'Ascq, avec qui elle s'adjugeait l'EuroCup en finale contre Castors Braine, le seul trophée manquant à son palmarès. La saison dernière, Wauters surprenait déjà en revenant en Belgique à Braine pour jouer l'Euroligue, avant d'aussitôt quitter le club brabançon une fois son élimination européenne actée pour poser ses valises à Galatasaray. Dans la foulée elle annonçait son retour en équipe nationale, et maintenant la WNBA. A Los Angeles, elle retrouve Brian Agler, qui fut son coach lors de sa dernière saison avec Seattle Storm. Jusqu'à présent, Wauters a disputé 199 matches de WNBA avec une moyenne de 10,8 points et 5,5 rebond par match en 26.1 minutes de jeu. Avec Emma Meesseman à Washington Mystics, ce sont ainsi deux joueuses belges qui évolueront cet été en WNBA. (Belga)