On connaît en revanche déjà le nom du "special guest", la personnalité qui remettra le prix au vainqueur. Il s'agit en effet de l'ancien défenseur central international français (45 sélections) de l'Olympique de Marseille Basile Bali, dont le but de la tête contre l'AC Milan, en finale, le 26 mai 1993 à Munich, a permis à Raymond Goethals d'être encore aujourd'hui le seul entraîneur belge vainqueur de la Ligue des Champions de football. Boli a toujours tenu en haute estime Raymond Goethals.

Qui succédera à Felice Mazzu ?

Lors du décès du "sorcier" belge, en décembre 2004, il avait ainsi sollicité, et obtenu, de figurer parmi les porteurs du cercueil à la basilique de Koekelberg. Marc Brys, Philippe Clement et Ivan Leko sont, par ordre alphabétique, les trois entraîneurs qui composaient le top 3 au terme du premier tour de vote. Le lauréat de cette huitième édition succédera à Felice Mazzu (Sporting de Charleroi). Le jury se réunira lundi dans un lieu hautement symbolique, "l'Espace Raymond Goethals", dans le stade du RWDM. Molenbeekois pure souche, Raymond Goethals a effectué sa carrière de joueur comme gardien du Daring, le prestigieux ancêtre du RWDM, et a assisté jusqu'à sa mort, à quantité de matches au Stade Edmond Machtens.

On connaît en revanche déjà le nom du "special guest", la personnalité qui remettra le prix au vainqueur. Il s'agit en effet de l'ancien défenseur central international français (45 sélections) de l'Olympique de Marseille Basile Bali, dont le but de la tête contre l'AC Milan, en finale, le 26 mai 1993 à Munich, a permis à Raymond Goethals d'être encore aujourd'hui le seul entraîneur belge vainqueur de la Ligue des Champions de football. Boli a toujours tenu en haute estime Raymond Goethals. Lors du décès du "sorcier" belge, en décembre 2004, il avait ainsi sollicité, et obtenu, de figurer parmi les porteurs du cercueil à la basilique de Koekelberg. Marc Brys, Philippe Clement et Ivan Leko sont, par ordre alphabétique, les trois entraîneurs qui composaient le top 3 au terme du premier tour de vote. Le lauréat de cette huitième édition succédera à Felice Mazzu (Sporting de Charleroi). Le jury se réunira lundi dans un lieu hautement symbolique, "l'Espace Raymond Goethals", dans le stade du RWDM. Molenbeekois pure souche, Raymond Goethals a effectué sa carrière de joueur comme gardien du Daring, le prestigieux ancêtre du RWDM, et a assisté jusqu'à sa mort, à quantité de matches au Stade Edmond Machtens.