Swings s'était qualifié pour la finale dimanche. En raison de la pluie, la finale a dû être reportée à mardi. Évoquant sa course, Swings a parlé d'une "performance presque parfaite". Parce que les premiers ne souffrent généralement pas de chutes, Swings a mené la course pour l'essentiel. A dix tours de la fin, les Colombiens se sont portés en tête. En gardant le rythme avec l'Allemand Felix Rijhnen, Swings a empêché une combinaison colombienne. Selon Swings, la course sur la piste mobile, construite sur une structure en acier, n'est pas sans danger. Même quand il fait sec, elle est très glissante. La proximité de la plage est visible à Barcelone par les innombrables grains de sable sur la piste. Pendant la course, Swings a nettoyé ses roues à plusieurs reprises avec sa main. "L'idée d'une telle piste à cet endroit est bonne, mais l'exécution peut être améliorée", a déclaré l'étudiant ingénieur civil. Sandrine Tas a fait l'expérience du danger de la piste. Pendant la course où elle mena souvent le peloton mais s'échappa aussi à quelques reprises, elle a chuté à mi-parcours. Au classement final, Tas termine seizième. L'Italienne Francesca Lollobrigida, sa principale concurrente en Europe, n'a terminé qu'une place plus haut. La Colombienne Luz Karim Garzon s'est emparée du titre devant la Taïwanaise Yang-Ho Chen et l'Allemande Mareike Thum. (Belga)

Swings s'était qualifié pour la finale dimanche. En raison de la pluie, la finale a dû être reportée à mardi. Évoquant sa course, Swings a parlé d'une "performance presque parfaite". Parce que les premiers ne souffrent généralement pas de chutes, Swings a mené la course pour l'essentiel. A dix tours de la fin, les Colombiens se sont portés en tête. En gardant le rythme avec l'Allemand Felix Rijhnen, Swings a empêché une combinaison colombienne. Selon Swings, la course sur la piste mobile, construite sur une structure en acier, n'est pas sans danger. Même quand il fait sec, elle est très glissante. La proximité de la plage est visible à Barcelone par les innombrables grains de sable sur la piste. Pendant la course, Swings a nettoyé ses roues à plusieurs reprises avec sa main. "L'idée d'une telle piste à cet endroit est bonne, mais l'exécution peut être améliorée", a déclaré l'étudiant ingénieur civil. Sandrine Tas a fait l'expérience du danger de la piste. Pendant la course où elle mena souvent le peloton mais s'échappa aussi à quelques reprises, elle a chuté à mi-parcours. Au classement final, Tas termine seizième. L'Italienne Francesca Lollobrigida, sa principale concurrente en Europe, n'a terminé qu'une place plus haut. La Colombienne Luz Karim Garzon s'est emparée du titre devant la Taïwanaise Yang-Ho Chen et l'Allemande Mareike Thum. (Belga)