Swings a effectué beaucoup de travail dans l'épreuve du "mass start", un mini-marathon sur seize tours, afin de revenir sur les patineurs échappés. Il est arrivé trop tôt en tête en fin d'épreuve pour monter sur le podium. Swings a notamment désamorcé la tentative du Néerlandais Chris Huizinga et s'est retrouvé dans un groupe de tête de sept. Ses efforts lui ont coûté cher au moment d'aborder le sprint dans le dernier tour. L'Italien Andrea Giovannini a remporté la victoire devant le Néerlandais Simon Schouten et le Sud-Coréen Chenho Um. Sur 1.500 m, Swings a terminé huitième en 1:46.49. Avec Havard, Bökko Swings a trouvé un partenaire d'entraînement comme adversaire direct. Pour la deuxième saison consécutive, le meilleur patineur belge s'entraîne avec les meilleurs patineurs norvégiens. Le Louvaniste a dû concéder près de deux secondes au vainqueur Denis Yuskov (1:44.55). Le Russe n'avait pas été autorisé à participer aux Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang en raison de l'affaire du dopage russe. Les Néerlandais Kjeld Nuis et Patrick Roest ont dû se contenter de la deuxième et troisième place. Le deuxième Belge Mathias Vosté a joué un rôle modeste dans le groupe B, tout comme lors de la première journée. Sur les 500 mètres, Vosté a de nouveau terminé 22e (en 36.14). Sur 1500 m, le Brugeois, qui vit et s'entraîne aux Pays-Bas, a signé le 20e temps en 1:50.16. Le vainqueur sur les deux distances a été le Japonais Massaya Yamada, dans des temps qui lui auraient permis de terminer 5e dans le groupe A : 34.96 et 1:45.66. (Belga)

Swings a effectué beaucoup de travail dans l'épreuve du "mass start", un mini-marathon sur seize tours, afin de revenir sur les patineurs échappés. Il est arrivé trop tôt en tête en fin d'épreuve pour monter sur le podium. Swings a notamment désamorcé la tentative du Néerlandais Chris Huizinga et s'est retrouvé dans un groupe de tête de sept. Ses efforts lui ont coûté cher au moment d'aborder le sprint dans le dernier tour. L'Italien Andrea Giovannini a remporté la victoire devant le Néerlandais Simon Schouten et le Sud-Coréen Chenho Um. Sur 1.500 m, Swings a terminé huitième en 1:46.49. Avec Havard, Bökko Swings a trouvé un partenaire d'entraînement comme adversaire direct. Pour la deuxième saison consécutive, le meilleur patineur belge s'entraîne avec les meilleurs patineurs norvégiens. Le Louvaniste a dû concéder près de deux secondes au vainqueur Denis Yuskov (1:44.55). Le Russe n'avait pas été autorisé à participer aux Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang en raison de l'affaire du dopage russe. Les Néerlandais Kjeld Nuis et Patrick Roest ont dû se contenter de la deuxième et troisième place. Le deuxième Belge Mathias Vosté a joué un rôle modeste dans le groupe B, tout comme lors de la première journée. Sur les 500 mètres, Vosté a de nouveau terminé 22e (en 36.14). Sur 1500 m, le Brugeois, qui vit et s'entraîne aux Pays-Bas, a signé le 20e temps en 1:50.16. Le vainqueur sur les deux distances a été le Japonais Massaya Yamada, dans des temps qui lui auraient permis de terminer 5e dans le groupe A : 34.96 et 1:45.66. (Belga)