Serbie-Écosse

Le choc de ces barrages regroupera un grand nombre de stars sur la pelouse. L'entraîneur écossais, Steve Clarke, ne pourra pas compter sur l'attaquant de Newcastle Ryan Fraser ni sur le défenseur de Norwich Grant Hanley, tous les deux blessés à la cuisse. Il pourra cependant aligner Andrew Robertson, le latéral gauche de Liverpool, et Scott McTominay, le milieu de terrain de Manchester United, pour contrer les serbes.
...

Le choc de ces barrages regroupera un grand nombre de stars sur la pelouse. L'entraîneur écossais, Steve Clarke, ne pourra pas compter sur l'attaquant de Newcastle Ryan Fraser ni sur le défenseur de Norwich Grant Hanley, tous les deux blessés à la cuisse. Il pourra cependant aligner Andrew Robertson, le latéral gauche de Liverpool, et Scott McTominay, le milieu de terrain de Manchester United, pour contrer les serbes.Ces derniers vont compter sur leur trio offensif de choc pour faire la différence. Dusan Tadic, le milieu offensif de l'Ajax, en est déjà à deux buts et six assists durant la campagne qualificative, tandis que Sergej Milinkovic-Savic avait inscrit les deux goals serbes durant la demi-finale des barrages contre la Norvège (1-2 a.p.). Le troisième mousquetaire est Aleksandar Mitrovic, l'ancien attaquant d'Anderlecht, qui évolue à désormais à Fulham, et compte bien qualifier son pays pour sa première phase finale depuis 2000. Les Serbes pourront également compter sur l'expérimenté Aleksandar Kolarov en défense.L'Écosse avait quant à elle éliminé Israël aux tirs au buts (0-0, 5-3 t.a.b.) lors de l'autre demi-finale de ce groupe. Les Écossais restent actuellement sur une série de huit matches sans défaite et rêvent de se qualifier pour la phase finale d'un tournoi majeur pour la première fois depuis 1998.Quoi qu'il arrive, les vainqueurs de ce match auront droit à un derby. En cas de qualification écossaise, les Britanniques joueront contre l'Angleterre, alors que les Serbes pourraient affronter la Croatie, qui fait également partie du groupe D, tout comme République Tchèque.Les deux nations étaient présentes à l'EURO 2016 en France. La Hongrie s'était fait sortir par les Diables rouges en huitième de finale (0-4) et tentera de se qualifier pour un deuxième EURO consécutif, tandis que l'Islande, sortie par la France en quart de finale après avoir éliminé l'Angleterre au tour précédent, a pour but de participer à un troisième tournoi majeur d'affilée, après sa qualif' à la dernière Coupe du Monde en Russie.La Hongrie devra faire sans cinq joueurs blessés, alors que les Islandais ont tout leur effectif à disposition. L'entraîneur hongrois ne pourra pas coacher son équipe du bord du terrain, car il a été testé positif au Covid-19.Les Islandais avaient éliminé la Roumanie lors des demi-finales des barrages. Dans le même temps, la Hongrie s'est défaite de la Bulgarie. Une des stars montantes de l'équipe hongroise est Dominik Szoboszlai (20 ans), le milieu de terrain du Red Bull Sazbourg, qui a déjà souvent été cité du côté du Milan AC, mais également à Arsenal. Péter Gulacsi, le gardien du RB Liepzig, fait partie des stars de cette équipe, aux côtés du buteur et capitaine Adam Szalai (Mayence). Chez les Islandais, c'est Gylfi Sigurdsson qu'il faudra surveiller. Le joueur d'Everton a claqué un doublé lors de la rencontre face la Roumanie.Le vainqueur de ce duel sera reversé dans le groupe de la mort avec l'Allemagne (vainqueure de la Coupe du monde 2014), le Portugal (vainqueur de l'EURO 2016) et la France (championne du monde 2018).Les Slovaques et les Nord-Irlandais ont pour but d'accéder à leur deuxième EURO eux aussi. Les deux nations avaient atteint les huitièmes de finale en France. Les Nord-Irlandais avaient été éliminé par le pays de Galles, et l'Allemagne avait sorti les Slovaques du tournoi.Les coéquipiers de Marek Hamsik ont déjà éliminé l'Eire en demi-finale et ont la possibilité de sortir les deux nations irlandaises avant même le début de la compétition. Le joueur-clé de la sélection slovaque est toujours l'ancien du Napoli, qui évolue désormais en Chine, à Dalian, où il est coaché par Rafa Benitez. À noter que le sélectionneur slovaque a récemment été remercié suite aux mauvais résultats de son pays lors de la Nations League. C'est un coach intérimaire,Stefan Tarkovic, qui sera sur le banc lors de ce match crucial .L'Irlande du Nord avait éliminé la Bosnie-Herzégovine aux tirs aux buts en demi-finale des barrages. La Slovaquie s'était elle débarrassée de l'Irlande de la même manière. Les vainqueurs de ce duel intégreront le groupe E, où se trouvent déjà l'Espagne, la Suède et la Pologne.Le vainqueur de cette rencontre participera pour la première fois de son histoire à une grande compétition internationale. Les Géorgiens seront à domicile, mais devront faire face à l'infatigable Goran Pandev (37 ans), qui avait remporté la Ligue des Champions avec l'Inter en 2010. Les deux meilleurs joueurs géorgiens évoluent tous deux en MLS, du côté des San José Earthquakes : il s'agit du défenseur Guram Kashia et du milieu de terrain Valeri Qazaishvili. Les vainqueurs de ce groupe rejoindront le groupe D, composé des Pays-Bas, de l'Ukraine et de l'Autriche.Ces équipes ont l'opportunité de se qualifier grâce au nouveau règlement de qualifications lié à la Nations League. En effet, les barrages sont une sorte de repêchage pour les équipes n'ayant pas réussi à gratter leur billet pour l'EURO grâce aux éliminatoires classiques. Chaque groupe de barrage (A, B, C, D) était composé des quatre meilleures équipes de chaque ligues qui n'étaient pas encore qualifiées.Ce jeudi soir, nous connaîtrons enfin tous les participants de l'EURO 2021. Pour rappel, les Diables rouges affronteront le Danemark, la Finlande et la Russie dans le groupe B.Leandro Thibaut (st.)