"Il n'y a rien de spécial à signaler. Nous avons eu la visite de la police qui a demandé les fiches d'entraînements des coureurs. Les policiers ont regardé dans le bus et c'est tout", a expliqué Milan Erzen au site spécialisé. "Ils ont dérangé les coureurs environ une heure puis sont partis en disant merci. Ils ne nous ont pas donné la raison de leurs visites, mais nous le saurons par les avocats aujourd'hui." Dylan Teuns, 17e au classement général, est le seul Belge de la formation Barhain-Victorious sur le Tour de France où le Néerlandais Wout Poels est porteur du maillot à pois du meilleur grimpeur. (Belga)

"Il n'y a rien de spécial à signaler. Nous avons eu la visite de la police qui a demandé les fiches d'entraînements des coureurs. Les policiers ont regardé dans le bus et c'est tout", a expliqué Milan Erzen au site spécialisé. "Ils ont dérangé les coureurs environ une heure puis sont partis en disant merci. Ils ne nous ont pas donné la raison de leurs visites, mais nous le saurons par les avocats aujourd'hui." Dylan Teuns, 17e au classement général, est le seul Belge de la formation Barhain-Victorious sur le Tour de France où le Néerlandais Wout Poels est porteur du maillot à pois du meilleur grimpeur. (Belga)