Les Allemands Nils Politt (Katusha-Alpecin) et Andreas Schillinger (BORA-hansgrohe) complètent le top 5. Une échappée de 16 coureurs s'est formée après 50 km de course et n'a jamais été reprise. Les seize hommes de têtes se sont ensuite retrouvés huit. Planckaert et Pfingsten sont sortis dans dans la finale pour se disputer la victoire dans un sprint à deux. Baptiste Planckaert a enlevé la 4e victoire de sa carrière, la première depuis trois ans. Il avait conquis ses trois premiers succès en 2016, au Tour du Finistère, à la Poly Normande et au Tour de Tchéquie. Planckaert, 30 ans, succède à l'Irlandais Sam Bennett au palmarès de la course allemande. Il est le premier vainqueur belge depuis Tom Boonen, qui sétait imposé en 2015. (Belga)