L'Anversois s'est montré le plus rapide au Mur du Durbuy devant le Suisse Mauro Schmid (QuickStep Alpha Vinyl) et Tim Wellens (Lotto Soudal). "C'était ma journée", a déclaré Quinten Hermans à l'arrivée. "Je n'avais pas l'impression de devoir aller piocher dans mes réserves. Dans le Kilomètre d'or, j'ai pu m'adjuger tous les sprints. J'en avais encore sous la pédale. Quand on a des bonnes jambes, on le sait directement". Hermans faisait partie du groupe de tête, alors que le maillot bleu Mads Pedersen était en difficultés derrière. "Mon directeur sportif Valerio Piva m'a dit que Pedersen perdait du terrain mais il y avait aussi Tim Wellens et Mauro Schmid devant. Mon retard sur ces deux-là au général était trop important pour viser le doublé. Mais peut-être que quelque chose sera possible dimanche. Je me souviens d'un Tour de Wallonie que j'ai perdu le dernier jour, dans le même temps que Tim Wellens". Schmid et Wellens sont crédités du même temps au général, Hermans étant 3e à 8 secondes. "La victoire finale est encore possible, mais j'ai déjà ce succès d'étape dans la poche. Ma condition est très bonne et je continue sur ma lancée", a ajouté Hermans, qui dit avoir reçu plusieurs offres en vue de la saison prochaine. "Je ne suis pas pressé. Je peux aussi rester chez Intermarché-Wanty Gobert. C'est un problème de luxe". (Belga)

L'Anversois s'est montré le plus rapide au Mur du Durbuy devant le Suisse Mauro Schmid (QuickStep Alpha Vinyl) et Tim Wellens (Lotto Soudal). "C'était ma journée", a déclaré Quinten Hermans à l'arrivée. "Je n'avais pas l'impression de devoir aller piocher dans mes réserves. Dans le Kilomètre d'or, j'ai pu m'adjuger tous les sprints. J'en avais encore sous la pédale. Quand on a des bonnes jambes, on le sait directement". Hermans faisait partie du groupe de tête, alors que le maillot bleu Mads Pedersen était en difficultés derrière. "Mon directeur sportif Valerio Piva m'a dit que Pedersen perdait du terrain mais il y avait aussi Tim Wellens et Mauro Schmid devant. Mon retard sur ces deux-là au général était trop important pour viser le doublé. Mais peut-être que quelque chose sera possible dimanche. Je me souviens d'un Tour de Wallonie que j'ai perdu le dernier jour, dans le même temps que Tim Wellens". Schmid et Wellens sont crédités du même temps au général, Hermans étant 3e à 8 secondes. "La victoire finale est encore possible, mais j'ai déjà ce succès d'étape dans la poche. Ma condition est très bonne et je continue sur ma lancée", a ajouté Hermans, qui dit avoir reçu plusieurs offres en vue de la saison prochaine. "Je ne suis pas pressé. Je peux aussi rester chez Intermarché-Wanty Gobert. C'est un problème de luxe". (Belga)