"La finale n'était pas facile", a pourtant concédé l'Italien de 26 ans, qui a devancé les Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ) et Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) à Six-Fours-les-Plages après 182,3 kilomètres de course au départ d'Aubagne. "Démare a pris six mètres d'avance mais j'ai trouvé l'espace pour revenir et la vitesse pour le dépasser. Gagner si rapidement, et devant l'un des meilleurs sprinteurs de la dernière saison, c'est très bon pour la confiance. Cela me rend très heureux", a ajouté l'Italien de 26 ans, désormais 5 succès chez les professionnels. Ballerini, qui portera vendredi la tunique de leader, ne s'attendait pas à pareille fête pour son premier jour de course. "J'avais de bonnes jambes en venant ici après un bon camp d'entraînement mais je ne prévoyais pas ce scénario. Nous avons une équipe très forte sur cette course et nous sommes tous extrêmement motivés donc s'imposer pour cette première journée de course est juste incroyable", a ponctué Ballerini. (Belga)

"La finale n'était pas facile", a pourtant concédé l'Italien de 26 ans, qui a devancé les Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ) et Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic) à Six-Fours-les-Plages après 182,3 kilomètres de course au départ d'Aubagne. "Démare a pris six mètres d'avance mais j'ai trouvé l'espace pour revenir et la vitesse pour le dépasser. Gagner si rapidement, et devant l'un des meilleurs sprinteurs de la dernière saison, c'est très bon pour la confiance. Cela me rend très heureux", a ajouté l'Italien de 26 ans, désormais 5 succès chez les professionnels. Ballerini, qui portera vendredi la tunique de leader, ne s'attendait pas à pareille fête pour son premier jour de course. "J'avais de bonnes jambes en venant ici après un bon camp d'entraînement mais je ne prévoyais pas ce scénario. Nous avons une équipe très forte sur cette course et nous sommes tous extrêmement motivés donc s'imposer pour cette première journée de course est juste incroyable", a ponctué Ballerini. (Belga)