"Il se dévoue pour ses leaders", a expliqué Merckx. "A l'origine, il était là pour Geraint Thomas, ça se voit au premier chrono, il ne l'a pas fait à cent pour-cent pour se protéger et être frais en vue des étapes de montagne pour aider Thomas. Il a eu l'opportunité de retrouver le leadership quand Thomas est tombé et il a pris ses responsabilités. Il a pu terminer de manière extraordinaire." Geoghegan Hart est resté proche d'Axel Merckx même quand il a rejoint l'équipe Sky, le soutenant dans des moments difficiles. "La seule chose je puisse dire, c'est que quand on a su que ma fille avait des ennuis de santé, il a été le premier à tendre la main, à rallier les troupes. Il a même envoyé un message avec des vidéos de Chris Froome, de Wout Poels, en souhaitant un prompt rétablissement à ma fille. C'est quelque chose de particulier que je n'oublierai jamais." "Après deux ans, Tao a eu l'opportunité de signer chez Sky", a encore raconté Merckx. "En toute honnêteté, il est venu chez moi, il m'a demandé ce que j'en pensais. Je lui ai dit que pour moi c'était un an trop tôt: c'était un très bon coureur, il avait de bons résultats, mais n'avait pas encore démontré que c'était un leader, pas encore gagné de grandes courses tout en étant leader de l'équipe. Il a écouté mon avis. Ce qui n'était pas évident pour lui. En tant qu'Anglais, Sky te propose un contrat de deux ou trois ans et tu décides de rester dans une équipe de développement, c'est tout à ton honneur. Je pense qu'il a très bien fait. Je pense que ça a vraiment aidé son développement. Il est alors passé chez Sky (en 2017, ndlr) en tant qu'espoir un peu plus établi, capitaine de route et leader avec le potentiel qui est le sien et qu'il montré ces trois dernières semaines.". Outre Geoghegan Hart, Axel Merckx a vu passer dans son équipe, entre autres, le meilleur grimpeur Ruben Guerreiro ou encore Joao Almeida, quatrième et porteur du maillot rose pendant quinze jours. (Belga)

"Il se dévoue pour ses leaders", a expliqué Merckx. "A l'origine, il était là pour Geraint Thomas, ça se voit au premier chrono, il ne l'a pas fait à cent pour-cent pour se protéger et être frais en vue des étapes de montagne pour aider Thomas. Il a eu l'opportunité de retrouver le leadership quand Thomas est tombé et il a pris ses responsabilités. Il a pu terminer de manière extraordinaire." Geoghegan Hart est resté proche d'Axel Merckx même quand il a rejoint l'équipe Sky, le soutenant dans des moments difficiles. "La seule chose je puisse dire, c'est que quand on a su que ma fille avait des ennuis de santé, il a été le premier à tendre la main, à rallier les troupes. Il a même envoyé un message avec des vidéos de Chris Froome, de Wout Poels, en souhaitant un prompt rétablissement à ma fille. C'est quelque chose de particulier que je n'oublierai jamais." "Après deux ans, Tao a eu l'opportunité de signer chez Sky", a encore raconté Merckx. "En toute honnêteté, il est venu chez moi, il m'a demandé ce que j'en pensais. Je lui ai dit que pour moi c'était un an trop tôt: c'était un très bon coureur, il avait de bons résultats, mais n'avait pas encore démontré que c'était un leader, pas encore gagné de grandes courses tout en étant leader de l'équipe. Il a écouté mon avis. Ce qui n'était pas évident pour lui. En tant qu'Anglais, Sky te propose un contrat de deux ou trois ans et tu décides de rester dans une équipe de développement, c'est tout à ton honneur. Je pense qu'il a très bien fait. Je pense que ça a vraiment aidé son développement. Il est alors passé chez Sky (en 2017, ndlr) en tant qu'espoir un peu plus établi, capitaine de route et leader avec le potentiel qui est le sien et qu'il montré ces trois dernières semaines.". Outre Geoghegan Hart, Axel Merckx a vu passer dans son équipe, entre autres, le meilleur grimpeur Ruben Guerreiro ou encore Joao Almeida, quatrième et porteur du maillot rose pendant quinze jours. (Belga)