Ce n'était que la deuxième fois qu'il était titulaire en 2021. Longtemps absent à cause d'une lourde opération au genou, Adrien Trebel commence à repointer le bout de son nez dans l'équipe de Vincent Kompany. Et le fait est qu'Anderlecht a un visage avec, et sans lui. L'apport de Trebel sur le terrain saute aux yeux. Il est capable de trouver des ouvertures avec une simple passe, il crée les décalages avec sa vision de jeu au-dessus de la moyenne, sans oublier sa qualité de frappe.

Avant sa blessure, il avait enchainé 5 matchs consécutifs. Résultats : 2 buts, 2 passes décisives, 3 victoires et 2 nuls sur les 5 matchs. Positionné en tant que milieu relayeur, dans un milieu à trois, le Français fait office de parfait complément à Lokonga et Ashimeru. En attirant le marquage des milieux adverses, Trebel offre plus de liberté à Ashimeru et Lokonga. Même si c'est lui qui est déterminant dans la rencontre, avec ses 2 assists, et même un pré-assist sur le but de Murillo. En son absence, Kompany optait plus souvent pour un traditionnel 4-4-2, avec Lokonga et Cullen comme paire au milieu. Mais l'équilibre de l'équipe n'était pas des plus parfaits.

Un retour au meilleur moment

Et puis, c'est simple, Anderlecht n'a jamais perdu avec Adrien Trebel sur le terrain en championnat cette saison. Seule exception, la semaine dernière, en Coupe, face à Genk. L'ancien Nantais est rentré à l'heure de jeu, quand son équipe était déjà menée 2-0. Il n'empêchera pas la défaite des siens, mais il inscrira tout de même un but et changera le jeu des Mauves. Alors, comment Kompany compte se servir de son arme retrouvée ? Le constat est rapide, il faudra éviter le moindre faux pas lors des 3 derniers matchs. Une tâche qui s'annonce rude vu les adversaires qui seront sur leur chemin, à savoir l'Antwerp, Bruges et Saint-Trond. Dans ce genre de rendez-vous, Adrien Trebel pourrait s'avérer être un atout majeur, au point de se rendre indipensable.

Vincent Attardo (st.)

Ce n'était que la deuxième fois qu'il était titulaire en 2021. Longtemps absent à cause d'une lourde opération au genou, Adrien Trebel commence à repointer le bout de son nez dans l'équipe de Vincent Kompany. Et le fait est qu'Anderlecht a un visage avec, et sans lui. L'apport de Trebel sur le terrain saute aux yeux. Il est capable de trouver des ouvertures avec une simple passe, il crée les décalages avec sa vision de jeu au-dessus de la moyenne, sans oublier sa qualité de frappe. Avant sa blessure, il avait enchainé 5 matchs consécutifs. Résultats : 2 buts, 2 passes décisives, 3 victoires et 2 nuls sur les 5 matchs. Positionné en tant que milieu relayeur, dans un milieu à trois, le Français fait office de parfait complément à Lokonga et Ashimeru. En attirant le marquage des milieux adverses, Trebel offre plus de liberté à Ashimeru et Lokonga. Même si c'est lui qui est déterminant dans la rencontre, avec ses 2 assists, et même un pré-assist sur le but de Murillo. En son absence, Kompany optait plus souvent pour un traditionnel 4-4-2, avec Lokonga et Cullen comme paire au milieu. Mais l'équilibre de l'équipe n'était pas des plus parfaits.Et puis, c'est simple, Anderlecht n'a jamais perdu avec Adrien Trebel sur le terrain en championnat cette saison. Seule exception, la semaine dernière, en Coupe, face à Genk. L'ancien Nantais est rentré à l'heure de jeu, quand son équipe était déjà menée 2-0. Il n'empêchera pas la défaite des siens, mais il inscrira tout de même un but et changera le jeu des Mauves. Alors, comment Kompany compte se servir de son arme retrouvée ? Le constat est rapide, il faudra éviter le moindre faux pas lors des 3 derniers matchs. Une tâche qui s'annonce rude vu les adversaires qui seront sur leur chemin, à savoir l'Antwerp, Bruges et Saint-Trond. Dans ce genre de rendez-vous, Adrien Trebel pourrait s'avérer être un atout majeur, au point de se rendre indipensable.Vincent Attardo (st.)