Grâce à son succès contre John-John Dohmen et ses équipiers, l'Herakles, toujours quatrième au classement, compte à présent 6 points d'avance sur son plus proche poursuivant, le Léopold, qui a partagé 5-5 avec le Dragons, champion en titre, au terme d'un match plein. Les Léonins menaient 3-1 à la pause avant de se faire remonter à 3-3 dans le 3e quart. Arthur Verdussen avait beau redonner l'avance au Léo, Jeffrey Thys puis Alexander Hendrickx inversaient la tendance dans le dernier quart. Maxime Plennevaux, déjà auteur du but d'ouverture, sauvait in-extremis un point pour les Ucclois en fin de partie sur suite de pc, laissant encore un minime soupçon d'espoir de Top 4 aux Bruxellois. Un quatuor de tête à présent regroupé en 4 unités, le Dragons menant toujours la danse avec un point d'avance sur le Racing, vainqueur 6-3 de l'Orée, et qui profite du faux pas du Watducks pour s'emparer de la 2e place avec une unité d'écart sur les Brabançons et deux sur l'Herakles. Le Léopold, relégué à six points des Lierrois, doit désormais compter sur un concours de circonstances et un carton plein lors des quatre dernières journées pour espérer disputer les play-offs. Six unités, c'est également l'écart qui sépare l'Antwerp, 11e, du Braxgata, 10e et également battu (2-1) dimanche au Beerschot. On voit difficilement comment les joueurs anversois de Jeroen Baart pourraient à présent éviter d'accompagner en D1 le Wellington, défait 0-5 par Louvain, dimanche, le 18e revers de cette saison en DH du club de l'avenue d'Hougoumont. (Belga)

Grâce à son succès contre John-John Dohmen et ses équipiers, l'Herakles, toujours quatrième au classement, compte à présent 6 points d'avance sur son plus proche poursuivant, le Léopold, qui a partagé 5-5 avec le Dragons, champion en titre, au terme d'un match plein. Les Léonins menaient 3-1 à la pause avant de se faire remonter à 3-3 dans le 3e quart. Arthur Verdussen avait beau redonner l'avance au Léo, Jeffrey Thys puis Alexander Hendrickx inversaient la tendance dans le dernier quart. Maxime Plennevaux, déjà auteur du but d'ouverture, sauvait in-extremis un point pour les Ucclois en fin de partie sur suite de pc, laissant encore un minime soupçon d'espoir de Top 4 aux Bruxellois. Un quatuor de tête à présent regroupé en 4 unités, le Dragons menant toujours la danse avec un point d'avance sur le Racing, vainqueur 6-3 de l'Orée, et qui profite du faux pas du Watducks pour s'emparer de la 2e place avec une unité d'écart sur les Brabançons et deux sur l'Herakles. Le Léopold, relégué à six points des Lierrois, doit désormais compter sur un concours de circonstances et un carton plein lors des quatre dernières journées pour espérer disputer les play-offs. Six unités, c'est également l'écart qui sépare l'Antwerp, 11e, du Braxgata, 10e et également battu (2-1) dimanche au Beerschot. On voit difficilement comment les joueurs anversois de Jeroen Baart pourraient à présent éviter d'accompagner en D1 le Wellington, défait 0-5 par Louvain, dimanche, le 18e revers de cette saison en DH du club de l'avenue d'Hougoumont. (Belga)