Si les deux finalistes de la saison dernière - le Dragons et l'Herakles - se sont imposés dans leur match d'ouverture, et que le Racing, également cité parmi les favoris pour le Final Four de fin de saison, en a fait de même, les premiers pièges ont eu pour terrain la plaine waterlootoise et le haut d'Uccle. Le Waterloo Ducks et ses Red Lions ont en effet subi la loi du Braxgata 1-3, Drève d'Argenteuil, à Waterloo. Vincent Vanasch, élu récemment meilleur gardien de l'Euro d'Amstelveen, s'est retourné à trois reprises devant le sleep dévastateur de Loïck Luypaert sur pc. Etonnement à l'avenue Dupuich également. Malgré l'avance procurée par Arthur Verdussen, le Léopold s'est incliné 1-2 face à l'Orée Les Woluwéens ont réussi à inverser la tendance grâce à leur jeune recrue argentine Thomas Domene, auteur d'un doublé, dont un sur pc. Alors que le Dragons, champion en titre, ne connaissait pas trop de difficulté à prendre la mesure 5-1 du Pingouin, tout nouvellement promu, et que l'autre finaliste anversois de la saison dernière, l'Herakles, en faisait de même au Daring (2-4), le Racing a également affirmé son statut de leader en évitant le piège louvaniste. Les Rats, via Tom Boon et deux anciens Universitaires, Willy Garcia et Tom Willems, sont sortis indemnes (0-3) et avec trois points de l'Hertogstraat d'Heverlee. Quant au second promu de La Gantoise, il a fait mieux que se défendre, revenant avec une unité de Kontich, après son partage 2-2 contre le Beerschot. Avant la deuxième journée du prochain week-end, le Racing, engagé début octobre dans le tour préliminaire de l'Euro Hockey League, disputera un match avancé contre le Pingouin, jeudi prochain à 20h30 au Fort Jaco. (Belga)

Si les deux finalistes de la saison dernière - le Dragons et l'Herakles - se sont imposés dans leur match d'ouverture, et que le Racing, également cité parmi les favoris pour le Final Four de fin de saison, en a fait de même, les premiers pièges ont eu pour terrain la plaine waterlootoise et le haut d'Uccle. Le Waterloo Ducks et ses Red Lions ont en effet subi la loi du Braxgata 1-3, Drève d'Argenteuil, à Waterloo. Vincent Vanasch, élu récemment meilleur gardien de l'Euro d'Amstelveen, s'est retourné à trois reprises devant le sleep dévastateur de Loïck Luypaert sur pc. Etonnement à l'avenue Dupuich également. Malgré l'avance procurée par Arthur Verdussen, le Léopold s'est incliné 1-2 face à l'Orée Les Woluwéens ont réussi à inverser la tendance grâce à leur jeune recrue argentine Thomas Domene, auteur d'un doublé, dont un sur pc. Alors que le Dragons, champion en titre, ne connaissait pas trop de difficulté à prendre la mesure 5-1 du Pingouin, tout nouvellement promu, et que l'autre finaliste anversois de la saison dernière, l'Herakles, en faisait de même au Daring (2-4), le Racing a également affirmé son statut de leader en évitant le piège louvaniste. Les Rats, via Tom Boon et deux anciens Universitaires, Willy Garcia et Tom Willems, sont sortis indemnes (0-3) et avec trois points de l'Hertogstraat d'Heverlee. Quant au second promu de La Gantoise, il a fait mieux que se défendre, revenant avec une unité de Kontich, après son partage 2-2 contre le Beerschot. Avant la deuxième journée du prochain week-end, le Racing, engagé début octobre dans le tour préliminaire de l'Euro Hockey League, disputera un match avancé contre le Pingouin, jeudi prochain à 20h30 au Fort Jaco. (Belga)