Brett Sutton avait indiqué que trois personnes liées à l'Open d'Australie avaient été testées positives au coronavirus: deux joueurs d'une trentaine d'année et une femme d'une vingtaine d'années, qui n'est pas une joueuse. Cela porte à sept le nombre de personnes infectées ayant un lien avec le premier tournoi du Grand Chelem de l'année. Craig Tiley a ensuite démenti cette information. "Il n'y a aucun joueur sur les sept personnes positives", indique le patron du tournoi. "Ils font tous partie de l'encadrement des joueurs". Ce sont au total neuf personnes qui ont été testées positives alors qu'elles se trouvaient en quarantaine à l'approche du tournoi. Mais deux de ces cas sont considérés comme anciens. Conséquence de la détection de cas à bord de certains vols: 72 joueurs et joueuses sont désormais totalement confinés dans leurs chambres d'hôtel, à la différence des autres qui sont autorisées à sortir quelques heures par jour pour s'entraîner. Certains joueurs se sont plaints de ne pas avoir été informés avant leur venue en Australie du risque d'un confinement strict, en s'inquiétant de leur état de forme physique après ces journées dans leur chambre, quand débuteront le 31 janvier à Melbourne les tournois de préparation à l'Open d'Australie. Mais il n'est pour l'instant pas question d'assouplir cette stricte quarantaine, selon Craig Tiley. (Belga)

Brett Sutton avait indiqué que trois personnes liées à l'Open d'Australie avaient été testées positives au coronavirus: deux joueurs d'une trentaine d'année et une femme d'une vingtaine d'années, qui n'est pas une joueuse. Cela porte à sept le nombre de personnes infectées ayant un lien avec le premier tournoi du Grand Chelem de l'année. Craig Tiley a ensuite démenti cette information. "Il n'y a aucun joueur sur les sept personnes positives", indique le patron du tournoi. "Ils font tous partie de l'encadrement des joueurs". Ce sont au total neuf personnes qui ont été testées positives alors qu'elles se trouvaient en quarantaine à l'approche du tournoi. Mais deux de ces cas sont considérés comme anciens. Conséquence de la détection de cas à bord de certains vols: 72 joueurs et joueuses sont désormais totalement confinés dans leurs chambres d'hôtel, à la différence des autres qui sont autorisées à sortir quelques heures par jour pour s'entraîner. Certains joueurs se sont plaints de ne pas avoir été informés avant leur venue en Australie du risque d'un confinement strict, en s'inquiétant de leur état de forme physique après ces journées dans leur chambre, quand débuteront le 31 janvier à Melbourne les tournois de préparation à l'Open d'Australie. Mais il n'est pour l'instant pas question d'assouplir cette stricte quarantaine, selon Craig Tiley. (Belga)