Au sommet, l'Australienne Ashleigh Barty conserve sa première place mondiale devant la Japonaise Naomi Osaka. La Biélorusse Aryna Sabalenka, 3e, complète le podium. Bencic reste 12e mondiale car le rendez-vous tokyoïte n'offrait aucun point au ranking WTA. Derrière Elise Mertens, inamovible N.1 belge, se trouve Alison Van Uytvanck (61e/-2), seule autre Belge à figurer dans le top 100. Kirsten Flipkens (WTA 105/-1), Greet Minnen (WTA 111/-1), Maryna Zanevska (WTA 115) et Ysaline Bonaventure (WTA 127/+1) ne sont pas loin. Dans le classement du double, Elise Mertens, lauréate de l'Open d'Australie et de Wimbledon cette saison, conserve sa première place mondiale devant la paire tchèque formée par Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova. (Belga)

Au sommet, l'Australienne Ashleigh Barty conserve sa première place mondiale devant la Japonaise Naomi Osaka. La Biélorusse Aryna Sabalenka, 3e, complète le podium. Bencic reste 12e mondiale car le rendez-vous tokyoïte n'offrait aucun point au ranking WTA. Derrière Elise Mertens, inamovible N.1 belge, se trouve Alison Van Uytvanck (61e/-2), seule autre Belge à figurer dans le top 100. Kirsten Flipkens (WTA 105/-1), Greet Minnen (WTA 111/-1), Maryna Zanevska (WTA 115) et Ysaline Bonaventure (WTA 127/+1) ne sont pas loin. Dans le classement du double, Elise Mertens, lauréate de l'Open d'Australie et de Wimbledon cette saison, conserve sa première place mondiale devant la paire tchèque formée par Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova. (Belga)