"Quand cela va-t-il s'arrêter ? Devoir gérer les insultes racistes de la foule ?", a écrit Kyrgios sur Instagram après le match. "Je sais que mon comportement n'est pas toujours le meilleur, mais +petit mouton noir+ +tais-toi et joue+ - ces petits commentaires ne sont pas acceptables", a expliqué le 47e mondial. "Quand je réponds à la foule, je suis pénalisé. C'est n'importe quoi", a-t-il poursuivi sur le réseau social. Kyrgios a perdu son sang froid en début de seconde manche après un premier set très accroché long de 65 minutes. L'Australien de 27 ans a cassé sa raquette et a eu un échange verbal assez vif avec un groupe de spectateurs, ce qui lui a valu d'abord d'être pénalisé d'un point, puis finalement d'un jeu par l'arbitre. A partir de là, le fantasque Australien a visiblement lâché le match, se contentant de renvoyer les balles d'Andy Murray au grand dam du public venu nombreux. Cela a permis à Murray d'atteindre la 70e finale de sa carrière en s'imposant 7-6 (7/5), 6-2. Face à Matteo Berrettini dimanche, il tentera de remporter son premier titre depuis Anvers en 2019. (Belga)

"Quand cela va-t-il s'arrêter ? Devoir gérer les insultes racistes de la foule ?", a écrit Kyrgios sur Instagram après le match. "Je sais que mon comportement n'est pas toujours le meilleur, mais +petit mouton noir+ +tais-toi et joue+ - ces petits commentaires ne sont pas acceptables", a expliqué le 47e mondial. "Quand je réponds à la foule, je suis pénalisé. C'est n'importe quoi", a-t-il poursuivi sur le réseau social. Kyrgios a perdu son sang froid en début de seconde manche après un premier set très accroché long de 65 minutes. L'Australien de 27 ans a cassé sa raquette et a eu un échange verbal assez vif avec un groupe de spectateurs, ce qui lui a valu d'abord d'être pénalisé d'un point, puis finalement d'un jeu par l'arbitre. A partir de là, le fantasque Australien a visiblement lâché le match, se contentant de renvoyer les balles d'Andy Murray au grand dam du public venu nombreux. Cela a permis à Murray d'atteindre la 70e finale de sa carrière en s'imposant 7-6 (7/5), 6-2. Face à Matteo Berrettini dimanche, il tentera de remporter son premier titre depuis Anvers en 2019. (Belga)