"J'avais très bien entamé l'année et j'ai ensuite subi un coup d'arrêt au plus mauvais moment avec une grosse blessure (NdlR : à la cheville droite au troisième tour à Roland Garros, qui le contraignit à l'abandon et lui fit manquer Wimbledon). Ce n'était pas évident à gérer et revenir de la sorte fait particulièrement plaisir", expliqua-t-il. Ce titre permet également à David Goffin de rester dans la course aux ATP Finals, le Masters, qui aura lieu à Londres, du 12 au 19 novembre. À la Race, le classement de l'année, le N.1 belge ne figurera ainsi plus qu'à une centaine de points de l'Américain Sam Querrey, 10e et dernier qualifié actuel vu que le Suisse Stan Wawrinka, 5e, et le Serbe Novak Djokovic, 9e, sont out pour le restant de la saison. "J'ai réussi à hausser mon niveau de jeu lorsque j'ai été mené 5-1 dans le deuxième set dans cette finale, et même si j'étais un peu fatigué, je suis resté très concentré et j'ai très bien servi", glissa-t-il encore, tandis qu'Alexander Dolgopolov, l'Ukrainien qu'il a battu en finale, reconnaissait que le Liégeois avait très bien joué en Chine. "J'aurais voulu avoir un deuxième set plus facile, mais je dois admettre que dans l'ensemble, il était le meilleur joueur", confia-t-il. Cette semaine, David Goffin participera au tournoi ATP 500 sur dur de Tokyo, où il affrontera au premier tour l'Espagnol Feliciano Lopez (ATP 35). (Belga)

"J'avais très bien entamé l'année et j'ai ensuite subi un coup d'arrêt au plus mauvais moment avec une grosse blessure (NdlR : à la cheville droite au troisième tour à Roland Garros, qui le contraignit à l'abandon et lui fit manquer Wimbledon). Ce n'était pas évident à gérer et revenir de la sorte fait particulièrement plaisir", expliqua-t-il. Ce titre permet également à David Goffin de rester dans la course aux ATP Finals, le Masters, qui aura lieu à Londres, du 12 au 19 novembre. À la Race, le classement de l'année, le N.1 belge ne figurera ainsi plus qu'à une centaine de points de l'Américain Sam Querrey, 10e et dernier qualifié actuel vu que le Suisse Stan Wawrinka, 5e, et le Serbe Novak Djokovic, 9e, sont out pour le restant de la saison. "J'ai réussi à hausser mon niveau de jeu lorsque j'ai été mené 5-1 dans le deuxième set dans cette finale, et même si j'étais un peu fatigué, je suis resté très concentré et j'ai très bien servi", glissa-t-il encore, tandis qu'Alexander Dolgopolov, l'Ukrainien qu'il a battu en finale, reconnaissait que le Liégeois avait très bien joué en Chine. "J'aurais voulu avoir un deuxième set plus facile, mais je dois admettre que dans l'ensemble, il était le meilleur joueur", confia-t-il. Cette semaine, David Goffin participera au tournoi ATP 500 sur dur de Tokyo, où il affrontera au premier tour l'Espagnol Feliciano Lopez (ATP 35). (Belga)