"Cette victoire représente beaucoup de choses, car ce n'est jamais évident de revenir après une blessure", confia le N.1 belge, qui avait dû abandonner au troisième tour à Roland Garros et avait manqué Wimbledon à la suite d'une lésion à la cheville droite. "Qualifier mon pays pour la finale de la Coupe Davis puis remporter mon troisième titre est très significatif. Je ne pourrais pas être plus heureux aujourd'hui." La troisième finale de l'année aura donc été la bonne pour David Goffin, après celles perdues en février à Sofia et à Rotterdam. Le N.1 belge, qui était devenu le favori du tournoi après l'élimination de l'Allemand Alexander Zverev (ATP 4) en quart de finale, aura néanmoins dû lutter jusqu'au bout pour se débarrasser d'Alexander Dolgopolov. "Ce n'était pas évident, car j'avais eu des occasions en début de deuxième set", poursuivit-il. "J'avais notamment mené 0-40 sur son service lors du premier jeu. Ensuite, Alex s'est mis à très bien jouer, à frapper des coups gagnants dans tous les sens. J'ai réussi à revenir, mais il a joué un tie-break incroyable. Dans la troisième manche, j'ai très bien servi. J'étais très concentré, même si j'étais un peu fatigué. Et j'ai disputé deux bons jeux à la fin du match", a-t-il conclu. (Belga)

"Cette victoire représente beaucoup de choses, car ce n'est jamais évident de revenir après une blessure", confia le N.1 belge, qui avait dû abandonner au troisième tour à Roland Garros et avait manqué Wimbledon à la suite d'une lésion à la cheville droite. "Qualifier mon pays pour la finale de la Coupe Davis puis remporter mon troisième titre est très significatif. Je ne pourrais pas être plus heureux aujourd'hui." La troisième finale de l'année aura donc été la bonne pour David Goffin, après celles perdues en février à Sofia et à Rotterdam. Le N.1 belge, qui était devenu le favori du tournoi après l'élimination de l'Allemand Alexander Zverev (ATP 4) en quart de finale, aura néanmoins dû lutter jusqu'au bout pour se débarrasser d'Alexander Dolgopolov. "Ce n'était pas évident, car j'avais eu des occasions en début de deuxième set", poursuivit-il. "J'avais notamment mené 0-40 sur son service lors du premier jeu. Ensuite, Alex s'est mis à très bien jouer, à frapper des coups gagnants dans tous les sens. J'ai réussi à revenir, mais il a joué un tie-break incroyable. Dans la troisième manche, j'ai très bien servi. J'étais très concentré, même si j'étais un peu fatigué. Et j'ai disputé deux bons jeux à la fin du match", a-t-il conclu. (Belga)