Le Serbe a longtemps manqué d'inspiration, commettant bon nombres de fautes directes (37 contre 21 pour Zverev). Mais il a su se ressaisir dans les points clés, en particulier dans le jeu décisif de la deuxième manche. Usé dans le dernier set, Mischa Zverev, le frère aîné de la pépite Alexander Zverev, qui a joué deux matches de plus que le N.1 mondial, n'a pas pour autant cessé de combattre. Il s'est même créé une balle de débreak dans le cinquième jeu. Mais Djokovic, plus frais, plus expérimenté et aussi plus détendu, a fait la différence. Le Serbe espère effectuer un retour triomphal dans le tournoi chinois, qu'il a remporté trois fois (2012, 2013, 2015) et où il a toujours atteint au moins les demi-finales en 7 participations. Après sa défaite en finale de l'US Open le 12 septembre, il avait opté pour une pause afin d'éviter un burn-out et de soigner son coude douloureux. Mais depuis son arrivée à Shanghai, il n'a pas semblé avoir montré le meilleur de lui-même. Il affrontera l'Espagnol Roberto Bautista, vainqueur de Jo-Wilfried Tsonga 6-3, 6-4. Dans l'autre moitié de tableau, David Goffin (ATP 12) défie vendredi midi (heure belge) l'Ecossais Andy Murray (ATP 2), dauphin de Djokovic, pour également passer en demi-finale. (Belga)

Le Serbe a longtemps manqué d'inspiration, commettant bon nombres de fautes directes (37 contre 21 pour Zverev). Mais il a su se ressaisir dans les points clés, en particulier dans le jeu décisif de la deuxième manche. Usé dans le dernier set, Mischa Zverev, le frère aîné de la pépite Alexander Zverev, qui a joué deux matches de plus que le N.1 mondial, n'a pas pour autant cessé de combattre. Il s'est même créé une balle de débreak dans le cinquième jeu. Mais Djokovic, plus frais, plus expérimenté et aussi plus détendu, a fait la différence. Le Serbe espère effectuer un retour triomphal dans le tournoi chinois, qu'il a remporté trois fois (2012, 2013, 2015) et où il a toujours atteint au moins les demi-finales en 7 participations. Après sa défaite en finale de l'US Open le 12 septembre, il avait opté pour une pause afin d'éviter un burn-out et de soigner son coude douloureux. Mais depuis son arrivée à Shanghai, il n'a pas semblé avoir montré le meilleur de lui-même. Il affrontera l'Espagnol Roberto Bautista, vainqueur de Jo-Wilfried Tsonga 6-3, 6-4. Dans l'autre moitié de tableau, David Goffin (ATP 12) défie vendredi midi (heure belge) l'Ecossais Andy Murray (ATP 2), dauphin de Djokovic, pour également passer en demi-finale. (Belga)