"Être numéro un, c'est l'aboutissement ultime dans notre sport. Parfois, au début, tu y arrives soudainement parce que tu joues si bien. Plus tard, tu essayes de battre et repousser quelqu'un qui mérite d'être là et quand tu es plus âgé, tu sens que tu as l'impression de peut-être devoir doubler le travail pour y arriver. Peut-être celui-ci est celui qui signifie le plus pour moi, devenir N.1 à 36 ans, presque 37 ans, c'est un rêve qui devient réalité, je ne peux pas y croire." (Belga)

"Être numéro un, c'est l'aboutissement ultime dans notre sport. Parfois, au début, tu y arrives soudainement parce que tu joues si bien. Plus tard, tu essayes de battre et repousser quelqu'un qui mérite d'être là et quand tu es plus âgé, tu sens que tu as l'impression de peut-être devoir doubler le travail pour y arriver. Peut-être celui-ci est celui qui signifie le plus pour moi, devenir N.1 à 36 ans, presque 37 ans, c'est un rêve qui devient réalité, je ne peux pas y croire." (Belga)