"Je suis très satisfait", a confié Goffin après sa victoire. "J'ai déjà fait mieux que l'an dernier. Je n'avais en effet pas gagné le moindre match sur gazon", a-t-il souri. "J'ai disputé un bon match. Ce n'est jamais facile de passer de la terre battue au gazon après Roland-Garros. C'est une surface très particulière, sur laquelle on peut vite glisser. Il faut trouver les bons appuis, mais les sensations sont bonnes. J'ai bien servi, bien retourné. Je sens que je suis dans une bonne dynamique. Mon jeu est là et c'est le plus important." David Goffin garde de bons souvenirs du tournoi de Rosmalen, qu'il n'a plus disputé depuis 2015. Lors de sa dernière participation, le N.1 belge avait effectivement atteint la finale, contre le Français Nicolas Mahut. Il s'était incliné 7-6 (7/1), 6-1. "J'avais vécu une très belle semaine, battant notamment de bons joueurs de gazon comme Gilles Muller, en demi-finale. Et j'avais perdu contre Nicolas Mahut, mais tout le monde sait qu'ici, c'est un peu sa deuxième maison (NdlR : le Français s'est imposé en 2013, 2015 et 2016). On verra comment cela se passe. Il y avait quelques drapeaux belges dans les tribunes aujourd'hui. C'est sympa de jouer près de la maison. Je me sens bien mentalement et physiquement. L'objectif est de disputer un maximum de matches d'ici Wimbledon. Et j'espère continuer à bien jouer, comme à Roland-Garros", conclut-il. (Belga)