"C'est avec grand regret que j'annonce mon forfait, moi qui étais impatient de jouer ce tournoi pour la première fois", a déclaré l'ancien N.1 mondial, redescendu aujourd'hui à la 47e place mondiale. "Je ne suis pas encore prêt à revenir, même si j'ai toujours pour objectif de jouer dans les prochaines semaines. Toutefois, je veux pouvoir le faire en étant à 100%", a-t-il ponctué. Murray, triple vainqueur en Grand Chelem dont deux fois sur le gazon londonien de Wimbledon, espérait pouvoir faire son retour à la compétition après la saison sur terre battue. Son dernier match remonte à juillet 2017, lorsqu'il a été éliminé en quarts de finale de Wimbledon par l'Américain Sam Querrey. Après une longue période de repos, Murrays a espéré pouvoir disputer l'Open d'Australie en début de saison 2018. Toujours gêné par sa hanche, il a préféré se faire opérer. (Belga)

"C'est avec grand regret que j'annonce mon forfait, moi qui étais impatient de jouer ce tournoi pour la première fois", a déclaré l'ancien N.1 mondial, redescendu aujourd'hui à la 47e place mondiale. "Je ne suis pas encore prêt à revenir, même si j'ai toujours pour objectif de jouer dans les prochaines semaines. Toutefois, je veux pouvoir le faire en étant à 100%", a-t-il ponctué. Murray, triple vainqueur en Grand Chelem dont deux fois sur le gazon londonien de Wimbledon, espérait pouvoir faire son retour à la compétition après la saison sur terre battue. Son dernier match remonte à juillet 2017, lorsqu'il a été éliminé en quarts de finale de Wimbledon par l'Américain Sam Querrey. Après une longue période de repos, Murrays a espéré pouvoir disputer l'Open d'Australie en début de saison 2018. Toujours gêné par sa hanche, il a préféré se faire opérer. (Belga)