Le numéro 1 belge, 30 ans, 13e mondial, n'aura manqué que le tournoi de Madrid et ne s'est abstenu de s'entraîner qu'une semaine, a expliqué l'AFT, l'Association francophone de tennis sur son site. "L'interruption lui aura permis en revanche non seulement de soigner ses adducteurs, mais aussi l'inflammation au genou qui lui empoisonne la vie depuis le début d'année sans pour autant l'empêcher de jouer". David Goffin n'aura joué qu'une seule fois contre Caruso, en 2018 au tournoi du circuit Challenger de Phoenix. L'Italien s'était d'ailleurs imposé en trois sets. Leur duel est au programme dimanche en fin de programme. Le rendez-vous dans la capitale italienne va pouvoir se jouer devant du public, mais à partir des 8es de finale avec une jauge maximale de 25% de la capacité des courts au Foro Italico. David Goffin jouera encore le tournoi ATP de Lyon, du 17 au 23 mai, ensuite avant Roland-Garros qui doit débuter le 30 mai après son report d'une semaine pour pouvoir accueillir du public aussi. (Belga)

Le numéro 1 belge, 30 ans, 13e mondial, n'aura manqué que le tournoi de Madrid et ne s'est abstenu de s'entraîner qu'une semaine, a expliqué l'AFT, l'Association francophone de tennis sur son site. "L'interruption lui aura permis en revanche non seulement de soigner ses adducteurs, mais aussi l'inflammation au genou qui lui empoisonne la vie depuis le début d'année sans pour autant l'empêcher de jouer". David Goffin n'aura joué qu'une seule fois contre Caruso, en 2018 au tournoi du circuit Challenger de Phoenix. L'Italien s'était d'ailleurs imposé en trois sets. Leur duel est au programme dimanche en fin de programme. Le rendez-vous dans la capitale italienne va pouvoir se jouer devant du public, mais à partir des 8es de finale avec une jauge maximale de 25% de la capacité des courts au Foro Italico. David Goffin jouera encore le tournoi ATP de Lyon, du 17 au 23 mai, ensuite avant Roland-Garros qui doit débuter le 30 mai après son report d'une semaine pour pouvoir accueillir du public aussi. (Belga)