Vainqueur de la première édition du tournoi en 2014, Nadal, tête de série N.1, avait profité vendredi d'une blessure à une épaule de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov (ATP 33) pour atteindre le dernier carré sans jouer. Leur dernière confrontation, l'année dernière et déjà à Rio, en quart de finale, avait duré jusque tard dans la nuit. Cette fois, Cuevas, qui n'avait jamais battu l'Espagnol, s'est appuyé sur onze aces pour se défaire d'un Nadal bien maladroit (33 fautes directes). Le "Taureau" a même gaspillé deux balles de set en enchaînant une double faute et un coup droit trop long dans le premier tie-break avant de céder devant les 17 premiers services (dont sept aces) de rang de Cuevas dans le dernier set. "J'ai raté ma chance, c'est tout", a expliqué Nadal. "Je me suis battu jusqu'au bout. Je dois savoir l'accepter et continuer à travailler pour changer cette dynamique(...) Je n'ai pas remporté de titre donc les deux derniers tournois sont un peu décevants". C'est seulement la deuxième fois, depuis 2005, que Nadal perd sur terre battue contre un adversaire qui ne figure pas dans le top 30 mondial. Cuevas, 30 ans, a remporté ses trois titres (Sao Paulo 2015, Umag 2014 en Bastad 2014) sur cette surface. our la première fois depuis trois ans, il n'y aura aucun Espagnol en finale puisque Pablo Cuevas affrontera l'Argentin Guido Pella (ATP 71), tombeur, dans l'autre demi-finale, de l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 19) 6-1, 6-4. Pella n'avait encore jamais atteint la finale d'un tournoi ATP. (Belga)

Vainqueur de la première édition du tournoi en 2014, Nadal, tête de série N.1, avait profité vendredi d'une blessure à une épaule de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov (ATP 33) pour atteindre le dernier carré sans jouer. Leur dernière confrontation, l'année dernière et déjà à Rio, en quart de finale, avait duré jusque tard dans la nuit. Cette fois, Cuevas, qui n'avait jamais battu l'Espagnol, s'est appuyé sur onze aces pour se défaire d'un Nadal bien maladroit (33 fautes directes). Le "Taureau" a même gaspillé deux balles de set en enchaînant une double faute et un coup droit trop long dans le premier tie-break avant de céder devant les 17 premiers services (dont sept aces) de rang de Cuevas dans le dernier set. "J'ai raté ma chance, c'est tout", a expliqué Nadal. "Je me suis battu jusqu'au bout. Je dois savoir l'accepter et continuer à travailler pour changer cette dynamique(...) Je n'ai pas remporté de titre donc les deux derniers tournois sont un peu décevants". C'est seulement la deuxième fois, depuis 2005, que Nadal perd sur terre battue contre un adversaire qui ne figure pas dans le top 30 mondial. Cuevas, 30 ans, a remporté ses trois titres (Sao Paulo 2015, Umag 2014 en Bastad 2014) sur cette surface. our la première fois depuis trois ans, il n'y aura aucun Espagnol en finale puisque Pablo Cuevas affrontera l'Argentin Guido Pella (ATP 71), tombeur, dans l'autre demi-finale, de l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 19) 6-1, 6-4. Pella n'avait encore jamais atteint la finale d'un tournoi ATP. (Belga)