Berrettini affrontera dimanche le Serbe Filip Krajinovic qui tentera d'aller décrocher, à 30 ans, le premier titre ATP de sa carrière. Déjà vainqueur à Stuttgart la semaine dernière, l'Italien, 26 ans, a confirmé sa grande forme sur cette surface à neuf jours du début de Wimbledon, où il avait atteint la finale l'an dernier. Il n'a laissé aucune chance à son adversaire, 26 ans aussi, malgré un gros déchet sur les balles de break: il n'en a converti que trois sur les 15 obtenues. Retardé d'une heure en raison des chutes de pluie qui ont succédé à la chaleur caniculaire des derniers jours, le match a encore dû être interrompu à 6-4, 3-2 et balle de break à suivre en faveur de Berrettini, au grand mécontentement de son adversaire. Mais le bon service, les frappes lourdes et l'excellent jeu de jambes de l'Italien, actuellement 10e du classement ATP, ont fait la différence en tout juste 1h30. Berrettini cherchera à conquérir dimanche son 7e titre sur le circuit ATP et le second cette année apèrs son succès sur le gazon de Stuttgart. En finale, Berrettini jouera contre le Serbe Filip Krajinovic (ATP 48), 30 ans, tombeur dans la seconde demi-finale du Croate Marin Cilic (ATP 17), 33 ans, vainqueur de ce tournoi en 2012 et 2018, et à Wimbledon en 2017. Krajinovic, qui rejoint la finale d'un tournoi ATP pour la 5e fois de sa carrière, s'est imposé 6-3, 6-3 en 1h19 minutes de jeu. (Belga)

Berrettini affrontera dimanche le Serbe Filip Krajinovic qui tentera d'aller décrocher, à 30 ans, le premier titre ATP de sa carrière. Déjà vainqueur à Stuttgart la semaine dernière, l'Italien, 26 ans, a confirmé sa grande forme sur cette surface à neuf jours du début de Wimbledon, où il avait atteint la finale l'an dernier. Il n'a laissé aucune chance à son adversaire, 26 ans aussi, malgré un gros déchet sur les balles de break: il n'en a converti que trois sur les 15 obtenues. Retardé d'une heure en raison des chutes de pluie qui ont succédé à la chaleur caniculaire des derniers jours, le match a encore dû être interrompu à 6-4, 3-2 et balle de break à suivre en faveur de Berrettini, au grand mécontentement de son adversaire. Mais le bon service, les frappes lourdes et l'excellent jeu de jambes de l'Italien, actuellement 10e du classement ATP, ont fait la différence en tout juste 1h30. Berrettini cherchera à conquérir dimanche son 7e titre sur le circuit ATP et le second cette année apèrs son succès sur le gazon de Stuttgart. En finale, Berrettini jouera contre le Serbe Filip Krajinovic (ATP 48), 30 ans, tombeur dans la seconde demi-finale du Croate Marin Cilic (ATP 17), 33 ans, vainqueur de ce tournoi en 2012 et 2018, et à Wimbledon en 2017. Krajinovic, qui rejoint la finale d'un tournoi ATP pour la 5e fois de sa carrière, s'est imposé 6-3, 6-3 en 1h19 minutes de jeu. (Belga)