"J'ai déjà refermé ce chapitre. Je n'ai pas de regrets, vraiment. Je ne passe pas mes journées à me morfondre parce que je n'ai pas fait le Grand Chelem cette année", a confié le Serbe en conférence de presse. "C'était une expérience intéressante. Et il y a beaucoup plus de choses positives à retenir que de négatives. J'ai tourné la page, et j'ai fait ce pour quoi j'étais venu: assurer la place de N.1 mondial à la fin de la saison et gagner le trophée. C'est là-dessus que j'étais concentré, et je suis ravi d'avoir réussi." À Paris, 'Nole' a ajouté un nouveau record à sa longue liste en remportant son 37e Masters 1000, le premier cette saison. Le N.1 mondial ne compte cependant pas en rester là. "J'ai toujours dit que l'histoire de notre sport était une énorme source de motivation pour moi. Tous les jours, l'objectif est de prouver, de battre tous les records. Donc, oui, j'ai très envie de continuer." (Belga)

"J'ai déjà refermé ce chapitre. Je n'ai pas de regrets, vraiment. Je ne passe pas mes journées à me morfondre parce que je n'ai pas fait le Grand Chelem cette année", a confié le Serbe en conférence de presse. "C'était une expérience intéressante. Et il y a beaucoup plus de choses positives à retenir que de négatives. J'ai tourné la page, et j'ai fait ce pour quoi j'étais venu: assurer la place de N.1 mondial à la fin de la saison et gagner le trophée. C'est là-dessus que j'étais concentré, et je suis ravi d'avoir réussi." À Paris, 'Nole' a ajouté un nouveau record à sa longue liste en remportant son 37e Masters 1000, le premier cette saison. Le N.1 mondial ne compte cependant pas en rester là. "J'ai toujours dit que l'histoire de notre sport était une énorme source de motivation pour moi. Tous les jours, l'objectif est de prouver, de battre tous les records. Donc, oui, j'ai très envie de continuer." (Belga)