N'étant parvenu à gagner qu'un seul match lors de ses trois derniers tournois, à Bâle, la semaine dernière contre le Croate Marin Cilic (ATP 24), David Goffin finira au mieux à la 11e place du classement ATP. Le N.1 belge peut en effet toujours se faire dépasser par Stan Wawrinka (ATP 16), le jeune Australien Alex De Minaur (ATP 18), qu'il retrouvera lors de la phase finale de la Coupe Davis à Madrid, du 18 au 24 novembre, et Grigor Dimitrov si celui-ci triomphe dimanche à Bercy. "Le bilan de l'année reste positif", a d'ailleurs confié David Goffin après sa défaite dans un match qu'il avait pourtant bien entamé en menant 3-1 dans la première manche avant de se casser les dents sur le tennis varié et le revers slicé du Bulgare. Encore 33e après Roland Garros, il est vrai que le natif de Rocourt a effectué une très belle remontée, avec notamment des finales à Halle et Cincinnati et un quart de finale à Wimbledon. Reste désormais donc la phase finale de la Coupe Davis avec la Belgique, où il défiera la Colombie et l'Australie en phase de poule. Et peut-être plus si affinités. "On va essayer de bien gérer ça", a ajouté à ce sujet le N.1 belge, qui aura le temps de se préparer avec ses équipiers Steve Darcis, Kimmer Coppejans et le duo Sander Gillé-Joran Vliegen. Histoire de finir une année 2019 qu'il qualifie de réussie par un dernier coup d'éclat. (Belga)