De Minaur, 19 ans et finaliste cette saison à Sydney et Washington, s'est imposé trois sets à deux devant l'Espagnol Jaume Munar (ATP 76): 3-4 (5), 4-1, 4-1, 3-4 (4) et 4-2 après 2 heures de match. Il a ensuite été rejoint par Tsitsipas, vainqueur du Russe Andrey Rublev (ATP 68) dans le jeu décisif du cinquième set après 2h08 de jeu. Lauréat en octobre à Stockholm de son premier titre en carrière, l'Athénien de 20 ans aura été une des révélations de la saison 2018. Finaliste à Barcelone et Toronto, s'inclinant chaque fois devant Rafael Nadal, Tsitsipas a battu Rublev, finaliste à Milan en 2017, sur le score de 4-3 (3), 3-4 (5), 4-0, 2-4 et 4-3 (2). Munar et Rublev s'affronteront eux en petite finale. Dans cette compétition, qui ne rapporte aucun point ATP, les sets se déroulent en 4 jeux gagnants avec tie-break à 3 jeux partout. De plus, un point décisif est joué à 40 partout. Vainqueur en 2017 pour la première édition, le Sud-Coréen Chung Hyeon était trop âgé pour défendre son titre. (Belga)

De Minaur, 19 ans et finaliste cette saison à Sydney et Washington, s'est imposé trois sets à deux devant l'Espagnol Jaume Munar (ATP 76): 3-4 (5), 4-1, 4-1, 3-4 (4) et 4-2 après 2 heures de match. Il a ensuite été rejoint par Tsitsipas, vainqueur du Russe Andrey Rublev (ATP 68) dans le jeu décisif du cinquième set après 2h08 de jeu. Lauréat en octobre à Stockholm de son premier titre en carrière, l'Athénien de 20 ans aura été une des révélations de la saison 2018. Finaliste à Barcelone et Toronto, s'inclinant chaque fois devant Rafael Nadal, Tsitsipas a battu Rublev, finaliste à Milan en 2017, sur le score de 4-3 (3), 3-4 (5), 4-0, 2-4 et 4-3 (2). Munar et Rublev s'affronteront eux en petite finale. Dans cette compétition, qui ne rapporte aucun point ATP, les sets se déroulent en 4 jeux gagnants avec tie-break à 3 jeux partout. De plus, un point décisif est joué à 40 partout. Vainqueur en 2017 pour la première édition, le Sud-Coréen Chung Hyeon était trop âgé pour défendre son titre. (Belga)