Âgé de 22 ans, Garin décroche son deuxième titre sur le circuit après celui acquis à Houston le mois dernier. A l'aise sur terre battue, il avait raté la dernière marche à Sao Paulo pour sa première finale en carrière début mars. Lundi au prochain classement ATP, Garin devrait approcher le top 30 et ainsi améliorer une nouvelle fois son meilleur classement en carrière. Quant à Berretini, il avait dû jouer sa demi-finale de cette épreuve dotée de 524.240 euros en début de journée, reportée à dimanche matin en raison de la pluie. Le jeune Romain (23 ans) avait facilement battu l'Epagnol Roberto Bautista (ATP 21). Remonté sur le court trois heures plus tard, l'Italien a finalement cédé dans le jeu décisif de l'ultime set. Berretini voit donc son compteur bloqué à deux sacres. Vainqueur de son premier tournoi de l'année à Budapest la semaine dernière, il avait ouvert son palmarès à Gstaad en 2018, également sur terre battue. (Belga)