Le Belge a perdu sa mise en jeu dans le 5e jeu de la première manche sur l'unique balle de break concédée sur l'ensemble du match ! Il n'a jamais réussi à résorber son retard. Il n'avait pas réussi à profiter de ses quatre balles de break dans le 2e jeu, ni aux deux qui se sont présentées dans le 8e. Dans le 2e set, le Liégeois a assuré aisément ses jeux de service sans parvenir à inquiéter son adversaire si ce n'est sur une unique balle dans le 8e jeu. Dans le jeu décisif, la pression a joué en faveur du Sud-Américain. Goffin mena 0/2 mais perdit les quatre points suivants (4/2). A 4/3, il a eu l'occasion d'égaliser mais concéda un 3e mini-break (5/3) et s'inclina ensuite sur la première balle de match. Goffin avait gagné leurs trois précédentes confrontations. Les deux premières avaient eu lieu sur surface dure, en 2016 à Indian Wells et en 2017 à l'US Open. La dernière date du mois de juin, au tournoi sur gazon de Halle, où Goffin l'avait emporté sur un double 6-1. Au 2e tour (seizièmes de finale), Pella, 29 ans, sera opposé au Moldave Radu Albot (ATP 39) sorti vainqueur 6-4 et 6-2 de son duel contre le Français Gilles Simon (ATP 34). David Goffin, seul joueur belge engagé à Montréal, avait été éliminé dès le premier tour l'an dernier dans ce Masters 1000 qui se joue alternativement à Montréal et à Toronto. Dixième mondial à l'époque, il n'avait rien pu faire face au Canadien Milos Raonic (ATP 29) vainqueur 6-3 et 6-4. Le N.1 belge se consolera donc en ne perdant pas de points au classement ATP lundi prochain. Goffin avait été éliminé par le Japonais Yoshihito Nishioka (ATP 77) dès son entrée en lice au 2e tour du tournoi de Washington mercredi dernier à l'occasion de sa première épreuve sur surface dure depuis la fin de la saison sur gazon. . (Belga)