"Il est prévu que j'aille jouer à Belgrade la semaine prochaine", a-t-il confié à Belga dans la foulée de sa défaite 6-4, 6-1 contre l'Espagnol, tombeur de Novak Djokovic (ATP 1). "On va voir ce qui va se passer, car ensuite, je devrai disputer les qualifs à Madrid. Je vais donc me concentrer sur les qualifs de Madrid et puis Rome. Tel sera sans doute le programme jusqu'à Roland-Garros." Cette situation s'explique tout simplement par le fait que les entrées dans les tournois du circuit sont définies par le classement ATP datant de six semaines avant l'événement. Et que battu au premier tour à Indian Wells, puis au deuxième à Miami le mois dernier, David Goffin était retombé au-delà de la 70e place mondiale à cette période. Le N.1 belge ne se tracasse toutefois pas trop pour autant. "Se sentir bien, avoir plein de matches dans les jambes, pouvoir récupérer normalement, c'est très encourageant pour la suite", a-t-il encore expliqué. "C'est une période que j'aime bien, avec la terre battue, puis le gazon qui va suivre. Ce sont des moments qui sont importants pour moi et dont je veux profiter. Et je suis dès lors ravi d'être en forme." (Belga)

"Il est prévu que j'aille jouer à Belgrade la semaine prochaine", a-t-il confié à Belga dans la foulée de sa défaite 6-4, 6-1 contre l'Espagnol, tombeur de Novak Djokovic (ATP 1). "On va voir ce qui va se passer, car ensuite, je devrai disputer les qualifs à Madrid. Je vais donc me concentrer sur les qualifs de Madrid et puis Rome. Tel sera sans doute le programme jusqu'à Roland-Garros." Cette situation s'explique tout simplement par le fait que les entrées dans les tournois du circuit sont définies par le classement ATP datant de six semaines avant l'événement. Et que battu au premier tour à Indian Wells, puis au deuxième à Miami le mois dernier, David Goffin était retombé au-delà de la 70e place mondiale à cette période. Le N.1 belge ne se tracasse toutefois pas trop pour autant. "Se sentir bien, avoir plein de matches dans les jambes, pouvoir récupérer normalement, c'est très encourageant pour la suite", a-t-il encore expliqué. "C'est une période que j'aime bien, avec la terre battue, puis le gazon qui va suivre. Ce sont des moments qui sont importants pour moi et dont je veux profiter. Et je suis dès lors ravi d'être en forme." (Belga)