"Je suis satisfait", a-t-il confié. "Je livre une très belle saison et je suis heureux de réussir à afficher encore un tel niveau de jeu en cette fin d'année. Ce n'était pas un groupe facile et parvenir à me qualifier après deux matches est très positif. La surface est rapide. C'est de l'indoor. Si vous laissez filer trop d'occasions, vous risquez d'en payer le prix. On a pu assister à plusieurs renversements de situation cette semaine. Contre Cilic, j'étais trop agressif dans le premier set lors de certains points importants, mais j'ai réussi à remettre de l'ordre dans mon jeu en fin de deuxième set à finir le match avec de bonnes sensations." C'est la 14e fois (!) de sa carrière que Roger Federer se retrouve en demi-finale du Masters. Et s'il avait pu choisir son adversaire entre David Goffin et Dominic Thiem, le maestro suisse aurait pris le Liégeois, contre qui il n'a encore jamais perdu et qu'il a encore facilement battu 6-1, 6-2 le mois dernier en demi-finale du tournoi ATP 500 de Bâle. "Je ne sais pas si c'est normal de me retrouver encore ici à mon âge et je l'apprécie d'autant plus. J'ai largement surpassé mes attentes. Je suis simplement heureux d'être en bonne santé et de prendre toujours du plaisir", poursuivit-il. "Je préfère jouer contre Goffin. J'ai encore disputé un très bon match contre lui récemment à Bâle. Il a perdu ici contre Dimitrov qui a un style de jeu similaire au mien. Thiem, je ne le connais pas assez bien et j'ai le sentiment que je peux mieux contrôler Goffin", conclut-il. (Belga)

"Je suis satisfait", a-t-il confié. "Je livre une très belle saison et je suis heureux de réussir à afficher encore un tel niveau de jeu en cette fin d'année. Ce n'était pas un groupe facile et parvenir à me qualifier après deux matches est très positif. La surface est rapide. C'est de l'indoor. Si vous laissez filer trop d'occasions, vous risquez d'en payer le prix. On a pu assister à plusieurs renversements de situation cette semaine. Contre Cilic, j'étais trop agressif dans le premier set lors de certains points importants, mais j'ai réussi à remettre de l'ordre dans mon jeu en fin de deuxième set à finir le match avec de bonnes sensations." C'est la 14e fois (!) de sa carrière que Roger Federer se retrouve en demi-finale du Masters. Et s'il avait pu choisir son adversaire entre David Goffin et Dominic Thiem, le maestro suisse aurait pris le Liégeois, contre qui il n'a encore jamais perdu et qu'il a encore facilement battu 6-1, 6-2 le mois dernier en demi-finale du tournoi ATP 500 de Bâle. "Je ne sais pas si c'est normal de me retrouver encore ici à mon âge et je l'apprécie d'autant plus. J'ai largement surpassé mes attentes. Je suis simplement heureux d'être en bonne santé et de prendre toujours du plaisir", poursuivit-il. "Je préfère jouer contre Goffin. J'ai encore disputé un très bon match contre lui récemment à Bâle. Il a perdu ici contre Dimitrov qui a un style de jeu similaire au mien. Thiem, je ne le connais pas assez bien et j'ai le sentiment que je peux mieux contrôler Goffin", conclut-il. (Belga)