"Je m'en vais. Ma saison est terminée", a-t-il confié quelques minutes après sa défaite. "J'avais un engagement vis-à-vis de l'événement, de la ville et de moi-même. Je savais que ce serait difficile, mais mon engagement était d'essayer. J'ai fait énormément d'efforts. J'ai fait tout ce qu'il fallait pour être en mesure de jouer, mais je ne suis clairement pas en état de jouer. Je pense que j'aurais mérité une meilleure fin à ma saison, mais c'est comme ça." Rafael Nadal aura néanmoins une fois de plus montré combien il a l'étoffe d'un grand champion lundi soir contre David Goffin. Visiblement tracassé, au point de finir la rencontre en boitant, le vainqueur de Roland Garros et de l'US Open se sera battu jusqu'au dernier point, sans broncher, sauvant même quatre balles de match dans le deuxième set et revenant encore de 4-1 double break à 5-4 dans le dernier set, avant de céder. "Je me suis battu jusqu'au bout, sachant qu'il s'agirait sans doute de mon dernier match de la saison. Même si j'avais gagné, je me serais retiré", poursuivit-il. "Je n'ai pas pris beaucoup de plaisir aujourd'hui. Le problème, c'est la douleur. J'ai trop mal et je ne parviens dès lors pas à mettre assez de puissance dans mes appuis pour jouer normalement. Honnêtement, c'est un miracle d'avoir réussi à pousser Goffin aux trois sets. Je ne peux pas continuer. Cela n'a pas de sens. La seule bonne nouvelle, c'est que la blessure n'est pas neuve. J'espère que je serai prêt pour le début de la saison prochaine..." (Belga)

"Je m'en vais. Ma saison est terminée", a-t-il confié quelques minutes après sa défaite. "J'avais un engagement vis-à-vis de l'événement, de la ville et de moi-même. Je savais que ce serait difficile, mais mon engagement était d'essayer. J'ai fait énormément d'efforts. J'ai fait tout ce qu'il fallait pour être en mesure de jouer, mais je ne suis clairement pas en état de jouer. Je pense que j'aurais mérité une meilleure fin à ma saison, mais c'est comme ça." Rafael Nadal aura néanmoins une fois de plus montré combien il a l'étoffe d'un grand champion lundi soir contre David Goffin. Visiblement tracassé, au point de finir la rencontre en boitant, le vainqueur de Roland Garros et de l'US Open se sera battu jusqu'au dernier point, sans broncher, sauvant même quatre balles de match dans le deuxième set et revenant encore de 4-1 double break à 5-4 dans le dernier set, avant de céder. "Je me suis battu jusqu'au bout, sachant qu'il s'agirait sans doute de mon dernier match de la saison. Même si j'avais gagné, je me serais retiré", poursuivit-il. "Je n'ai pas pris beaucoup de plaisir aujourd'hui. Le problème, c'est la douleur. J'ai trop mal et je ne parviens dès lors pas à mettre assez de puissance dans mes appuis pour jouer normalement. Honnêtement, c'est un miracle d'avoir réussi à pousser Goffin aux trois sets. Je ne peux pas continuer. Cela n'a pas de sens. La seule bonne nouvelle, c'est que la blessure n'est pas neuve. J'espère que je serai prêt pour le début de la saison prochaine..." (Belga)