"Grigor a vraiment très bien joué dès le début du match et cela ne m'a pas aidé de perdre mon service d'entrée", a expliqué David Goffin. "Je me suis vite retrouvé mené 4-0 alors que je ne jouais pas si mal que ça. Il m'a obligé à forcer un peu mon jeu, à tenter d'autres choses et ma confiance en a pris un coup. Dans le deuxième set, j'ai essayé de réagir. J'ai bénéficié de quelques opportunités pour revenir dans la partie, pour le breaker, mais il s'est montré très solide, notamment au service. Il a vraiment très bien joué". Rien n'est toutefois perdu pour David Goffin. En effet, si le numéro 1 belge réussit à battre vendredi son ami Dominic Thiem (ATP 4) dans son dernier match du groupe Pete Sampras, il rejoindra Grigor Dimitrov en demi-finales de ce Masters. Le Liégeois, d'ailleurs, y croit même si son coach Thierry Van Cleemput a glissé à sa sortie du court qu'il avait "mal au genou" gauche, auquel il porte un bandage depuis l'US Open. "En tant que joueur de tennis, vous perdez quasiment chaque semaine. C'est une défaite supplémentaire, rien de plus", a ajouté David Goffin. "L'important, désormais, sera de bien me préparer pour le match suivant. Il n'y a pas de problème physique. Le genou tient. Évidemment, chaque match est dur. On laisse beaucoup d'énergie. Je vais essayer de bien me reposer pour refaire un bon match contre Dominic Thiem. Je le connais très bien. Nous nous entraînons souvent ensemble. J'ai déjà une petite idée de la tactique que je vais mettre en place..." (Belga)

"Grigor a vraiment très bien joué dès le début du match et cela ne m'a pas aidé de perdre mon service d'entrée", a expliqué David Goffin. "Je me suis vite retrouvé mené 4-0 alors que je ne jouais pas si mal que ça. Il m'a obligé à forcer un peu mon jeu, à tenter d'autres choses et ma confiance en a pris un coup. Dans le deuxième set, j'ai essayé de réagir. J'ai bénéficié de quelques opportunités pour revenir dans la partie, pour le breaker, mais il s'est montré très solide, notamment au service. Il a vraiment très bien joué". Rien n'est toutefois perdu pour David Goffin. En effet, si le numéro 1 belge réussit à battre vendredi son ami Dominic Thiem (ATP 4) dans son dernier match du groupe Pete Sampras, il rejoindra Grigor Dimitrov en demi-finales de ce Masters. Le Liégeois, d'ailleurs, y croit même si son coach Thierry Van Cleemput a glissé à sa sortie du court qu'il avait "mal au genou" gauche, auquel il porte un bandage depuis l'US Open. "En tant que joueur de tennis, vous perdez quasiment chaque semaine. C'est une défaite supplémentaire, rien de plus", a ajouté David Goffin. "L'important, désormais, sera de bien me préparer pour le match suivant. Il n'y a pas de problème physique. Le genou tient. Évidemment, chaque match est dur. On laisse beaucoup d'énergie. Je vais essayer de bien me reposer pour refaire un bon match contre Dominic Thiem. Je le connais très bien. Nous nous entraînons souvent ensemble. J'ai déjà une petite idée de la tactique que je vais mettre en place..." (Belga)