Sander Gillé est tombé malade la semaine dernière, ce qui a poussé la paire belge à déclarer forfait pour le tournoi sur terre battue de Munich. "Je suis tombé malade la semaine dernière à Munich", a expliqué Sander Gillé à Belga. "Pour l'instant, cela va mieux mais je ne suis pas encore assez en forme pour être compétitif à 100 %". Sander Gillé et Joran Vliegen, respectivement 37e et 39e au classement mondial de double, ont décidé de prendre une semaine de repos supplémentaire et de s'entraîner, "surtout pour ne pas compromettre Paris", dit Gillé, en faisant référence à Roland-Garros, le deuxième Grand Chelem de l'année qui débutera le 22 mai dans la capitale française. Gillé et Vliegen, qui avaient atteint le 3e tour l'an dernier Porte d'Auteuil, espèrent pouvoir reprendre au Masters 1000 de Rome, programmé du 8 au 15 mai. (Belga)

Sander Gillé est tombé malade la semaine dernière, ce qui a poussé la paire belge à déclarer forfait pour le tournoi sur terre battue de Munich. "Je suis tombé malade la semaine dernière à Munich", a expliqué Sander Gillé à Belga. "Pour l'instant, cela va mieux mais je ne suis pas encore assez en forme pour être compétitif à 100 %". Sander Gillé et Joran Vliegen, respectivement 37e et 39e au classement mondial de double, ont décidé de prendre une semaine de repos supplémentaire et de s'entraîner, "surtout pour ne pas compromettre Paris", dit Gillé, en faisant référence à Roland-Garros, le deuxième Grand Chelem de l'année qui débutera le 22 mai dans la capitale française. Gillé et Vliegen, qui avaient atteint le 3e tour l'an dernier Porte d'Auteuil, espèrent pouvoir reprendre au Masters 1000 de Rome, programmé du 8 au 15 mai. (Belga)