Le Suisse, 36 ans et N.1 mondial, n'a pas encore été battu cette saison. Lauréat de l'Open d'Australie et du tournoi de Rotterdam, il signe un 14e succès de rang en 2018. Il a écarté le Serbe Filip Krajinovic (ATP 28/N.25) sur le score de 6-2, 6-1 après 59 minutes de jeu. Il défiera, en huitièmes de finale, le Français Jérémy Chardy (ATP 100), vainqueur de son compatriote Adrian Mannarino (ATP 23/N.20) 7-5, 4-6, 6-1. Federer, qui compte 97 titres dont 20 en Grand Chelem, a déjà remporté Indian Wells à 5 reprises (2004, 2005, 2006, 2012 et 2017). En l'absence de son dauphin, Rafael Nadal, et après les éliminations d'Alexander Zverev (ATP 5/N.4), Lucas Pouille (ATP 12), Novak Djokovic (ATP 13) ou encore John Isner (ATP 18), 'RF' est le principal candidat à sa propre succession. (Belga)

Le Suisse, 36 ans et N.1 mondial, n'a pas encore été battu cette saison. Lauréat de l'Open d'Australie et du tournoi de Rotterdam, il signe un 14e succès de rang en 2018. Il a écarté le Serbe Filip Krajinovic (ATP 28/N.25) sur le score de 6-2, 6-1 après 59 minutes de jeu. Il défiera, en huitièmes de finale, le Français Jérémy Chardy (ATP 100), vainqueur de son compatriote Adrian Mannarino (ATP 23/N.20) 7-5, 4-6, 6-1. Federer, qui compte 97 titres dont 20 en Grand Chelem, a déjà remporté Indian Wells à 5 reprises (2004, 2005, 2006, 2012 et 2017). En l'absence de son dauphin, Rafael Nadal, et après les éliminations d'Alexander Zverev (ATP 5/N.4), Lucas Pouille (ATP 12), Novak Djokovic (ATP 13) ou encore John Isner (ATP 18), 'RF' est le principal candidat à sa propre succession. (Belga)