Mayer est sorti vainqueur d'un long et âpre duel contre le Slovaque Jozef Kovalik (ATP 113), issu des qualifications. Mené une manche à rien, l'Argentin de 31 ans a remporté le 2e set avant de sauver une balle de match dans l'ultime tie-break et de se qualifier pour la 5e finale de sa carrière après une bataille de 2h50. Outre ses deux titres à Hambourg (2014 et 2017), Mayer a perdu en finale à Vina del Mar (2014) et à Nice (2015). Il défiera donc, pour un troisième sacre dans la ville portuaire du nord de l'Allemagne, le Géorgien Nikoloz Basilashvili (ATP 81). Ce dernier, issu des qualifications, a pris la mesure du Chilien Nicolas Jarry (ATP 69), tombeur en quart de finale de Dominic Thiem (ATP 8), en trois sets 7-6, 0-6, 6-1. Basilashvili n'a pas encore gagné de titre ATP. (Belga)

Mayer est sorti vainqueur d'un long et âpre duel contre le Slovaque Jozef Kovalik (ATP 113), issu des qualifications. Mené une manche à rien, l'Argentin de 31 ans a remporté le 2e set avant de sauver une balle de match dans l'ultime tie-break et de se qualifier pour la 5e finale de sa carrière après une bataille de 2h50. Outre ses deux titres à Hambourg (2014 et 2017), Mayer a perdu en finale à Vina del Mar (2014) et à Nice (2015). Il défiera donc, pour un troisième sacre dans la ville portuaire du nord de l'Allemagne, le Géorgien Nikoloz Basilashvili (ATP 81). Ce dernier, issu des qualifications, a pris la mesure du Chilien Nicolas Jarry (ATP 69), tombeur en quart de finale de Dominic Thiem (ATP 8), en trois sets 7-6, 0-6, 6-1. Basilashvili n'a pas encore gagné de titre ATP. (Belga)