"David a effectué un test à l'entraînement jeudi en Belgique avec son équipe", a expliqué le Français. "Je n'ai pas tous les détails, mais je sais que tout s'est bien passé et qu'il n'a plus ressenti la moindre douleur aux adducteurs. C'était le plus important. Ce test s'étant révélé positif, il a pris ce vendredi le chemin de Halle en compagnie de Germain (NdlR : Gigounon, son coach) et de Fabien Demoitié, son kiné". David Goffin s'était blessé au niveau de la hanche gauche à la fin de son match du deuxième tour à Roland-Garros remporté contre l'Américain Frances Tiafoe (ATP 27). Deux jours plus tard, un faux mouvement à la fin du premier set de son troisième tour contre le Polonais Hurkacz (ATP 13) avait aggravé la situation et le N.1 belge avait fini la rencontre sur une jambe, s'inclinant 7-5, 6-2, 6-1. Touché au psoas, le Liégeois espérait pouvoir entamer sa saison sur gazon au tournoi ATP 250 de Rosmalen cette semaine, mais il n'a "pas eu le temps matériel de me préparer correctement", comme il l'avait confié sur son compte Instagram. Il reprendra donc à Halle, où il fut finaliste, en 2019, contre Roger Federer. Il y retrouvera, en autres, le Russe Daniil Medvedev (ATP 2), le Grec Stefanos Tsitsipas (ATP 5) et le Canadien Felix Auger-Aliassime (ATP 9). (Belga)

"David a effectué un test à l'entraînement jeudi en Belgique avec son équipe", a expliqué le Français. "Je n'ai pas tous les détails, mais je sais que tout s'est bien passé et qu'il n'a plus ressenti la moindre douleur aux adducteurs. C'était le plus important. Ce test s'étant révélé positif, il a pris ce vendredi le chemin de Halle en compagnie de Germain (NdlR : Gigounon, son coach) et de Fabien Demoitié, son kiné". David Goffin s'était blessé au niveau de la hanche gauche à la fin de son match du deuxième tour à Roland-Garros remporté contre l'Américain Frances Tiafoe (ATP 27). Deux jours plus tard, un faux mouvement à la fin du premier set de son troisième tour contre le Polonais Hurkacz (ATP 13) avait aggravé la situation et le N.1 belge avait fini la rencontre sur une jambe, s'inclinant 7-5, 6-2, 6-1. Touché au psoas, le Liégeois espérait pouvoir entamer sa saison sur gazon au tournoi ATP 250 de Rosmalen cette semaine, mais il n'a "pas eu le temps matériel de me préparer correctement", comme il l'avait confié sur son compte Instagram. Il reprendra donc à Halle, où il fut finaliste, en 2019, contre Roger Federer. Il y retrouvera, en autres, le Russe Daniil Medvedev (ATP 2), le Grec Stefanos Tsitsipas (ATP 5) et le Canadien Felix Auger-Aliassime (ATP 9). (Belga)